^

Notre classe

ce n'est qu'un début

Au Havre l’Assemblée interpro reconduit la grève jusqu’à lundi

Après une journée de mobilisation intense dans la ville portuaire, rythmée de blocages économiques sur plusieurs points de la ville et d’une manifestation massive, et alors que les taux de grévistes sont particulièrement forts, l’Assemblée générale interprofessionnelle vient de voter la reconduction de la grève.

jeudi 5 décembre 2019

Forte de sa tradition héritée de 2016, la ville du Havre n’a pas perdu de temps. Après un blocage des principaux axes de la ville, tenus par plusieurs centaines de travailleurs en grève rejoints par des Gilets jaunes, et une manifestation impressionnante qui a permis de rassembler plus de 25 000 personnes dans le centre de la ville, les grévistes des différents secteurs se sont réunis en Assemblée générale interprofessionnelle cette après-midi. Ils n’étaient pas moins de 200 à se réunir à l’issue de la manifestation, à 14h. Un nombre « impressionnant » d’après nos correspondants sur place, « la salle était complètement pleine ! ».

L’Assemblée a pu réunir la majorité des secteurs en grève localement : personnels de l’éducation, dockers et portuaires, métallos, pétrochimie, commerce, services publics, centres d’appels, mais aussi des Gilets jaunes et quelques étudiants. Parmi les présents on a pu retrouver des travailleurs syndiqués de la CGT, Solidaires, FSU, FO et de l’UNEF, mais également de nombreux travailleurs non syndiqués.

Tous ensemble ils ont pu faire le point après cette première journée de mobilisation et organiser la suite. Les interventions dans le débat sont revenues sur la nécessité d’y aller « tous ensemble » contre ce gouvernement, à l’image de Fred Bichot de la CGT Spie d’Harfleur, filmé par son camarade Reynald Kubecki, gréviste et secrétaire général de la CGT Sidel :

L’Assemblée a notamment permis de se mettre d’accord sur trois modalités d’actions pour les prochains jours :
-  La reconduction de la grève jusqu’à samedi, votée à une très large majorité par l’ensemble des secteurs représentés. Les cheminots décideront pour leur part de la reconduction de la grève à l’occasion de leur Assemblée générale demain

-  Une action de blocage de l’économie dès demain matin dont le lieu reste pour le moment surprise. Pour cela ils se donnent rendez-vous dès 6h30 au rond-point Bernard d’Harfleur et ils invitent l’ensemble de la population à se joindre à eux. A 17h une Assemblée se tiendra à la Maison des syndicat (Franklin) pour organiser la manifestation du lendemain

-  L’organisation d’une manifestation samedi à 14h30 au départ de l’Hôtel de Ville, avant de réunir à nouveau l’Assemblée générale interprofessionnelle pour discuter de la suite du mouvement et décider de reconduire la grève

Une initiative plus que nécessaire à l’heure où toutes les colères se coagulent contre Macron et sa politique, et dans un contexte où la ville connait des taux de grève très importants. C’est le cas par exemple des cheminots dont plus de 75% faisaient grève aujourd’hui au Havre, ou encore pour le secteur de l’Education qui était si mobilisé que seules 25% des écoles primaires et maternelles ont pu ouvrir sur la ville, et seulement 1 établissement sur deux dans le secondaire.

Pour pouvoir réellement y aller « tous ensemble » et décider collectivement et démocratiquement d’une stratégie pour le mouvement il est fondamental de pouvoir se doter de tels cadres. En effet c’est la seule manière de pouvoir se doter d’une direction commune et de décider par soi-même des modalités de la grève. C’est pourquoi nous pensons qu’une telle initiative gagnerait à être généralisée à l’ensemble des villes pour se donner les moyens transformer ce premier jour de grève en vaste mouvement d’ensemble contre Macron !




Mots-clés

Interpro   /    5 décembre   /    Assemblée générale   /    Gilets jaunes   /    Convergence   /    Auto-organisation   /    Blocage économique    /    Grève   /    Le Havre   /    Grève générale   /    Notre classe