×

Chômage

Baisse de la durée d’indemnisation des seniors au chômage : la nouvelle attaque de Bruno Le Maire

Le ministre de l’économie cherche à poursuivre son offensive contre les plus précaires en visant cette fois la durée d’indemnisation du chômage pour les plus de 55 ans. Une nouvelle attaque dans la continuité de la politique anti-sociale du gouvernement.

Jackson Leniwy

23 novembre 2023

Facebook Twitter
Baisse de la durée d'indemnisation des seniors au chômage : la nouvelle attaque de Bruno Le Maire

Crédit Photo : Flickr © Nigel Dickinson

Le gouvernement compte bien poursuivre ses attaques contre les demandeurs d’emploi, y compris les seniors. Invité sur France Info ce jeudi matin, Bruno Le Maire a précisé de nouvelles mesures à leur encontre. Le ministre de l’Economie veut en effet ramener la durée maximale d’indemnisation des plus de 55 ans à dix-huit mois, comme c’est le cas pour le reste de la population.

Jusqu’ici les seniors bénéficient de 27 mois d’indemnisation. Alors que la mesure permet de protéger une population pour laquelle le retour à l’emploi est souvent plus difficile, le gouvernement compte bien s’y attaquer. « Est-ce qu’ils vaudraient moins, les plus de 55 ans ? », s’est permis d’ironiser le ministre, oubliant volontairement que oui, dans certains secteurs, continuer à travailler jusqu’à 64 ans n’est pas tenable.

« Si on ne secoue pas les puces, il n’y aura pas 5% de taux de chômage », s’est permis de menacer le ministre, rappelant au passage le sacro-saint objectif de la Macronie pour la fin du quinquennat, laquelle considère que ce chiffre de 5% représenterait le plein-emploi. Le ministre ne cache cependant pas vouloir s’en prendre une nouvelle fois frontalement à d’importants acquis sociaux et a expliqué ce matin que « quelque chose cloche dans le modèle social français ».

Une attaque d’autant plus scandaleuse que, selon les chiffres publiés ces derniers jours par l’Insee pour le troisième trimestre 2023, le taux de chômage des plus de 50 ans est de 5,1%, soit la catégorie d’âge la moins touchée (à titre de comparaison, le chômage atteint 17,6% chez les 16-24 ans), et la seule qui ne connaît pas de hausse. De fait, la mesure du gouvernement vise surtout à faire de nouvelles économies en précarisant encore davantage des seniors déjà touchés par le recul de l’âge légal de départ à la retraite à 64 ans.

Cette mesure s’inscrit également dans un contexte plus large d’attaques anti-sociales de la part de la Macronie, quelques mois après une réforme de l’assurance-chômage brutal et deux semaines après la signature d’un accord régressif sur l’assurance-chômage. Ce dernier prévoit notamment 2,2 milliards d’euros de coupes budgétaires, en particulier via des baisses de cotisations patronales. La « mensualisation » du calcul des indemnisations pourrait également conduire à la perte de cinq à six jours d’indemnités par an pour les bénéficiaires.

Une démonstration supplémentaire de la régression sociale menée à marche forcée par un gouvernement toujours plus prompt à s’en prendre aux chômeurs dans un contexte d’inflation encore galopante et alors que 64.000 nouveaux demandeurs d’emploi ont été recensés au dernier trimestre. Face à cette nouvelle attaque, le mouvement ouvrier doit organiser la riposte !


Facebook Twitter
Campagne raciste : l'imam Mahjoubi menotté devant ses enfants et envoyé en centre de rétention

Campagne raciste : l’imam Mahjoubi menotté devant ses enfants et envoyé en centre de rétention

Appel à « dégager » Urgence Palestine : un texte policier contre les soutiens de la Palestine

Appel à « dégager » Urgence Palestine : un texte policier contre les soutiens de la Palestine


Marseille. La mairie vote la suspension des aides à l'UNRWA et acte son soutien au génocide

Marseille. La mairie vote la suspension des aides à l’UNRWA et acte son soutien au génocide

Avant de salir Manouchian, Le Pen déjeunait avec l'AfD qui appelle à la « remigration »

Avant de salir Manouchian, Le Pen déjeunait avec l’AfD qui appelle à la « remigration »

Réforme du logement social : une nouvelle offensive anti-pauvres

Réforme du logement social : une nouvelle offensive anti-pauvres

Près de 700 millions d'euros retirés à l'Education : en plus du tri social, l'austérité

Près de 700 millions d’euros retirés à l’Education : en plus du tri social, l’austérité

Non au jumelage de Bordeaux avec Ashdod, ville israélienne qui bloque l'aide humanitaire vers Gaza !

Non au jumelage de Bordeaux avec Ashdod, ville israélienne qui bloque l’aide humanitaire vers Gaza !

10 milliards d'euros de coupes budgétaires : Le Maire saigne l'écologie, le travail et l'éducation

10 milliards d’euros de coupes budgétaires : Le Maire saigne l’écologie, le travail et l’éducation