^

Politique

Une situation dramatique

Covid-19 : 570 décès dans les EHPAD du Grand-Est

Hier, l’agence nationale de santé (ASR) du Grand-Est communiquait les chiffres des victimes du COVID-19 pour chaque départements. 570 morts sont à compter parmi les résidents des EHPAD de la région.

jeudi 2 avril

Dans le Grand-Est, pas moins de 570 résidents d’EHPAD sont morts des suites du Covid-19. C’est ce qu’à annoncé l’Agence National de Santé (ASR) dans un communiqué publié le 1er Avril. 411 des EHPAD sur les 622 que comptent la région sont touchées par l’épidémie, soit 66 % des établissements. Ces nouvelles victimes s’ajoutent au bilan déjà lourd de l’ensemble des départements du Grand-Est, s’élevant à 1126 décès. Le Haut-Rhin est le plus touché par cette vague de décès dans les maisons de repos, avec 314 victimes.

Le Grand-Est est la région la plus touchée par le virus après l’île de France, avec 4246 personnes hospitalisées. Les personnes âgées, qui sont les plus vulnérables face au virus, sont parmi les premières victimes de la crise sanitaire en cours. D’une part du fait de leurs santé plus fragile, mais aussi parce que celles-ci sont les premières sacrifiées par le système de santé saturé, qui contraint les soignants à faire des choix concernant les patients qu’ils vont soigner. Ce bilan dramatique témoigne dés lors de la gestion catastrophique de l’épidémie par le gouvernement et de la politique de casse. De plus, les EPHAD souffrent d’un manque de moyen structurel et d’un sous effectif. Ainsi, personnels et infirmiers s’inquiètent de cette situation, et s’attendent à « une hécatombe » au sein des EHPAD.

Cette situation est l’expression brutale et dramatique des politiques de casse de la santé publique. Or, depuis plusieurs années le personnel des maisons de retraite alertent quant à leurs conditions de travail précaires, qui impactent directement la qualité de soin et les patients. Ils ont notamment bien souvent que quelques minutes à accorder à chaque résident. Les infirmiers et les aides soignants n’ont pas la possibilité de s’occuper convenablement des personnes âgées, ce qui est pourtant au cœur de leur métier.

Après des semaines de manque de transparence, le nombre de décès dans les EHPAD causé par le COVID-19 a été révélé ce jeudi soir. Jérôme Salomon, directeur de la santé a déclaré que 884 décès étaient survenu au total dans les établissement sociaux et médicaux français. Un tragique et lourd bilan, dans lequel le gouvernement a de très grandes parts de responsabilités.

Crédit photo : AFP




Mots-clés

Covid-19   /    Coronavirus   /    EHPAD   /    Politique