×

Palestine vivra, Palestine vaincra

Déployer une banderole de soutien aux Palestiniens : un acte antisémite selon Darmanin

Alors qu’Israël a mis en place un blocus sur Gaza et s’apprête à une offensive terrestre, le gouvernement français fait un saut dans la criminalisation du soutien à la cause palestinienne.

Arthur Nicola

10 octobre 2023

Facebook Twitter
Audio
Déployer une banderole de soutien aux Palestiniens : un acte antisémite selon Darmanin

Crédit photo : Wikimedia commons

Brandir un drapeau palestinien sera-t-il bientôt interdit en France ? Interrogé par la presse à la sortie d’une réunion avec le Grand Rabbin de France et le Crif lundi 9 octobre, Gérald Darmanin a commencé à poser les bases d’un bond en avant de la criminalisation de la cause palestinienne. Alors qu’une présence policière et militaire a été déployée devant tous les lieux de cultes juifs en France, le ministre a d’ores et déjà commencé à assimiler toute forme de dénonciation de la politique de l’Etat d’Israël à de l’antisémitisme.

Le ministre de l’Intérieur a expliqué à la presse que le soutien inconditionnel des préfets aux manifestations en soutien à l’Etat d’Israël, tout en expliquant une résurgence d’actes qu’il qualifie d’antisémites dans toutes la France, des actes ayant conduit à une dizaine d’interpellation, tandis que 44 des 700 signalements à Pharos (le site du gouvernement pour dénoncer des comportements illicites en ligne) avaient conduit à l’ouverture d’une enquête judiciaire.

Si la résurgence d’actes antisémites (tel ce professeur de Panthéon Assas qui aurait déclaré aux étudiants en retard qu’il « le ferait comme à la rave party ») est certaine, le gouvernement commence d’ores et déjà à instrumentaliser la lutte contre l’antisémitisme pour criminaliser tout acte de solidarité avec la Palestine et la résistance contre l’état d’Israël. Comme si la lutte contre un état d’apartheid colonialiste était un acte antisémite. Comme si dénoncer un état qui est en train de mettre un blocus en coupant l’électricité l’eau et le gaz était un acte antisémite.

Dans la liste des actes antisémites, qu’il compte poursuivre, le gouvernement parle ainsi de « déploiement de banderoles de soutien aux palestiniens », de « propos appelant à l’intifada », « d’affichettes en soutien aux Palestinien »… autant d’exemples où le caractère antisémite n’est nullement expliqué et où le simple fait de soutenir la lutte palestinienne devient un acte antisémite. Hier, un rassemblement en soutien à la résistance palestinienne prévu à Lyon a été interdit et a été fortement réprimé par la police, qui a chargé le cortège et a lancé des gaz lacrymogènes.

Chaque fois qu’une banderole, une affichette, un drapeau palestinien apparait sur les médias ou sur les tweets du gouvernement, c’est aujourd’hui pour l’assimiler à l’antisémitisme. Un moyen de criminaliser tout un peuple qui résiste et ceux qui le soutiennent. Dans ce contexte, le ministre de l’Intérieur a expliqué se réserver le droit d’étudier de dissoudre les collectifs, associations et partis politiques, tout en ayant demandé à retirer le titre de séjour et expulser toutes les personnes qui n’auraient pas la nationalité française et qui auraient manifesté leur sympathie envers le peuple palestinien.

Ne nous y trompons pas : il s’agit là d’une nouvelle offensive de l’Etat français qui a toujours soutenu inconditionnellement l’Etat raciste et colonial israélien, et qui voit aujourd’hui dans l’amalgame entre antisémitisme et antisionisme un moyen pour faire taire tous les partis qui se sont opposés à sa politique ces dernières années, de la FI à Révolution Permanente en passant par le NPA de Philippe Poutou. Il va falloir faire front, pour imposer notre droit à exprimer notre soutien à la résistance palestinienne et à son combat pour la liberté.


Facebook Twitter

Arthur Nicola

Journaliste pour Révolution Permanente.
Suivi des grèves, des luttes contre les licenciements et les plans sociaux et des occupations d’usine.
Twitter : @ArthurNicola_

Lidl : comment l'entreprise soutient la colonisation en Cisjordanie

Lidl : comment l’entreprise soutient la colonisation en Cisjordanie

Appel à « dégager » Urgence Palestine : un texte policier contre les soutiens de la Palestine

Appel à « dégager » Urgence Palestine : un texte policier contre les soutiens de la Palestine


Montpellier. Un militant fiché comme terroriste pour des propos en soutien à la résistance palestinienne

Montpellier. Un militant fiché comme terroriste pour des propos en soutien à la résistance palestinienne

Ukraine. Macron joue les chefs de guerre, le mouvement ouvrier doit reprendre l'offensive

Ukraine. Macron joue les chefs de guerre, le mouvement ouvrier doit reprendre l’offensive

« Statut de l'imam » : Darmanin veut renforcer le contrôle de l'État sur les musulmans

« Statut de l’imam » : Darmanin veut renforcer le contrôle de l’État sur les musulmans

Ritchy Thibault, enfermé 50h et poursuivi pour avoir interpellé Macron : solidarité !

Ritchy Thibault, enfermé 50h et poursuivi pour avoir interpellé Macron : solidarité !

Baisse du montant et de la durée des indemnités : Attal prépare son attaque contre les chômeurs

Baisse du montant et de la durée des indemnités : Attal prépare son attaque contre les chômeurs

Salon de l'agriculture : toujours moins d'écologie, la crise persiste

Salon de l’agriculture : toujours moins d’écologie, la crise persiste