^

Politique

#JusticePourSteve

Interdiction de manifester à Nantes : nouvelle insulte à Steve

C’est la plus récente des insultes infligées à la mémoire de Steve par l’état Français.. Comme si les déclarations creuses de Philippe et la violente répression d’un rassemblement commémoratif à Toulouse n’avaient pas suffi, voila maintenant la marche blanche prévue a Nantes interdite par la préfecture de Loire-Atlantique

samedi 3 août

Voilà maintenant cinq jours que la ville de Nantes est endeuillée suite à la découverte Lundi dernier du corps de Steve, noyé dans la Loire suite a une charge de CRS. Nombreux furent les appels à manifester qui parurent dans les réseaux sociaux suite à l’annonce de la découverte du corps, parmi lesquels les plus importants étaient tout naturellement les appels Nantais. Le premier appelait à une marche blanche samedi 3 août à 11h du matin, là ou avait été retrouvé le corps de Steve.

Le second, lui, appelait à se rassembler le même jour à 13h sur la place du Commerce, dans le centre ville, lieu et heure habituels de rendez vous des gilets jaunes Nantais. Le mot d’ordre proposé était bien évidement un hommage à Steve, mais plus largement une dénonciation des violences policières. Ainsi, le post Facebook précisait : « la police a volé trois vies à Nantes en moins de deux ans : celle d’Abou en automne 2017, celle d’Aboubakar l’été dernier et celle de Steve cet été.  »

Une thématique qui, visiblement, n’a pas plu au préfet. La préfecture de Loire-Atlantique a fait paraître hier un communiqué annonçant l’interdiction de toute manifestation dans presque l’intégralité du centre ville entre 10 et 20 heures—toute la journée, en somme. Seules quatre petites rues ont été validées, loin du centre, loin du l’endroit ou a été retrouvé Steve, et surtout, loin des regards. Isoler les manifestations loin de tous, et tuer par la toute la dimension symbolique d’une marche blanche dans la ville, voila qui semble être la stratégie de la préfecture. La raison annoncée ?

«  il existe donc un risque important que soient commises des actions violentes dans le centre-ville […] En conséquence, afin, d’une part de protéger les personnes et les biens et, d’autre part, d’assurer le respect du rassemblement pour Steve Maia Cançio le préfet a décidé d’interdire toute manifestation ou rassemblement dans plusieurs périmètres du centre-ville de Nantes de 10 à 20 heures ce samedi »

Un comble lorsque l’on sait que c’est bien à cause de violences, celles de la police sous la responsabilité de cette même préfecture, que Steve et d’autres sont tombés dans la Loire lors de la fête de la musique et que les CRS sur place n’ont pas cessé leur charge alors même qu’ils avaient été averti a maintes reprises que plusieurs personnes étaient tombées à l’eau.

La préfecture de Loire-Atlantique et le gouvernement, non contente d’avoir sur la conscience la mort de Steve, entend maintenant faire taire tout ceux qui réclament justice, en interdisant les rassemblements et en entretenant l’impunité dont jouit la police. Une manifestation aura tout de même lieux à Nantes ce samedi et elle sera importante dans la lutte pour dénoncer les violences de l’Etat, contre les quartiers populaires, les manifestants et maintenant toute personne relevant un peu la tête face aux autorités publiques.




Mots-clés

Justice Pour Steve   /    Police   /    Gilets jaunes   /    impunité policière   /    Violences policières   /    Répression   /    Politique