^

Politique

Macron président des patrons

"L’argent magique" : 465 millions d’euros de prêt garanti par l’État offerts à Lagardère

La multinationale s’est vu octroyer un prêt garanti par l’État de 465 millions d’euros. Un énième cadeau au patronat qui en dit long sur les priorités du gouvernement, alors que dix millions de personnes vivent officiellement sous le seuil de pauvreté en France.

mercredi 6 janvier

Selon le Journal officiel publié le dimanche 3 janvier, l’entreprise Lagardère se verra offrir un prêt garanti par l’État d’un montant de 465 millions d’euros. Les prêts garantis par l’État ont la particularité d’engager celui-ci à rembourser la majeure partie du crédit en cas de non-remboursement de la part de l’entreprise. Une fois de plus, les gains astronomiques des grandes entreprises restent de l’ordre du privé, mais les dettes elles deviennent publiques !

Plus scandaleux encore, cette nouvelle tombe deux jours après la suppression de 153 postes en Belgique par Lagardère Travel Retail, une branche de la multinationale spécialisée dans le commerce dans les aéroports et gares. En effet, comme le rapporte le site RTL Info, les salariés ont reçu en octobre un simple mail leur annonçant la fin de leurs contrats à compter du 1er janvier 2021. Même les négociations pour compenser ces licenciements ont été rejetées par Lagardère, estimant les propositions « trop chères ».

Cet énième cadeau au grand patronat illustre la politique économique menée par le gouvernement face à la crise économique accélérée par la pandémie : chouchouter les grands capitalistes, et faire payer la crise aux travailleurs et aux plus précaires. Alors qu’un million de personnes sont passées sous le seuil de pauvreté, le gouvernement distribuent des milliards d’euros aux grandes entreprises, tandis que celles-ci multiplient les plans de licenciements et de suppressions d’emploi.




Mots-clés

Merci patron !   /    Politique