×

Le Poing Levé

Lutte contre la précarité et le racisme d’Etat : le Poing Levé Rennes fait sa rentrée

Ce mercredi, une trentaine de personnes ont participé à la réunion de rentrée du Poing Levé Rennes. L’occasion de débattre de la précarité grandissante dans les facs, de l’offensive autoritaire, mais aussi des perspectives de lutte pour la jeunesse.

Jules Bodin

21 septembre 2023

Facebook Twitter
Lutte contre la précarité et le racisme d'Etat : le Poing Levé Rennes fait sa rentrée

Crédits photo : Révolution Permanente

Le Poing Levé faisait sa rentrée sur la fac de Rennes 2 ce mercredi 20 septembre. A la mi-journée, une trentaine de personnes ont répondues présentes à la réunion de rentrée du collectif, pour une discussion riche en débats sur la situation politique et les moyens de s’organiser pour y faire face.

Après avoir présenté le collectif, présents dans 16 villes de France et lancé sur la ville de Rennes l’année dernière, la discussion s’est ouverte sur la rentrée et le contexte de précarité grandissante chez les étudiants. Face à l’inflation en effet, de plus en plus de jeunes doivent faire la queue devant des banques alimentaires pour se nourrir et font face, dans le même temps, à une crise du logement importante. A Rennes par exemple, seul un étudiant sur quatre a vu sa demande de logement CROUS acceptée, et dans la réunion, plusieurs étudiants ont témoigné de l’état insalubre de ces logements.

Dans la réunion, a été également abordé les attaques islamophobes et autoritaires du gouvernement, de l’interdiction du port de l’abaya aux annonces récentes pour rendre le SNU obligatoire. Mathurin, lycéen à Jean Macé et militant au Poing Levé, a notamment pris la parole pour expliquer que « dans les lycées, on veut organiser un grand cortège dans la manifestation du 23 septembre, pour répondre au gouvernement que trop couvertes ou pas assez, c’est aux femmes de décider, que tous les jeunes qui se sont révoltés contre les violences policières doivent être relâchés sans poursuites, et que tous les sans-papiers doivent être régularisés ! ».

Une réunion de rentrée réussie pour le collectif dont l’existence rennaise est récente qui s’est conclue par un atelier pancartes pour constituer un pôle pour l’amnistie de tous les révoltés et la régularisation de tous les sans-papiers dans la manifestation du 23 septembre, dont le rendez-vous est fixé à 14 heures à l’esplanade Charles de Gaulle.

Pour rejoindre Le Poing Levé à Rennes, contactes-nous sur Twitter ou Instagram !


Facebook Twitter
Palestine : les étudiants de l'ENS organisent un campement à Ulm contre le génocide

Palestine : les étudiants de l’ENS organisent un campement à Ulm contre le génocide

Burger King, Auchan, Boulanger, Société Générale : entreprises complices d'Israël, hors de nos facs !

Burger King, Auchan, Boulanger, Société Générale : entreprises complices d’Israël, hors de nos facs !

Lock-out : l'EHESS fermée administrativement pour empêcher la mobilisation pour la Palestine

Lock-out : l’EHESS fermée administrativement pour empêcher la mobilisation pour la Palestine


Comparution immédiate dès 16 ans : Attal précise son offensive contre les quartiers populaires

Comparution immédiate dès 16 ans : Attal précise son offensive contre les quartiers populaires

« Cessez-le-feu » : À l'AG des écoles d'art, les étudiants veulent étendre le mouvement contre le génocide

« Cessez-le-feu » : À l’AG des écoles d’art, les étudiants veulent étendre le mouvement contre le génocide


 « On faisait du 40h par semaine sans être payé ». Témoignages de lycéens de stage hôtelier

« On faisait du 40h par semaine sans être payé ». Témoignages de lycéens de stage hôtelier

Les partenariats universitaires avec Israël, ou la nouvelle cible stratégique des étudiants pro-Palestine

Les partenariats universitaires avec Israël, ou la nouvelle cible stratégique des étudiants pro-Palestine

Pour les Jeux Olympiques, le gouvernement veut éloigner les jeunes du 93

Pour les Jeux Olympiques, le gouvernement veut éloigner les jeunes du 93