×

23 mars

Manifestations records à Bayonne, Toulon, Nice... : scénario noir pour Macron, la mobilisation est massive !

A en croire, les premiers décomptes des manifestations de ce jeudi, la mobilisation s’annonce historique. Dans plusieurs villes, notamment les petites et moyennes, la participation est d’ores et déjà record. Un scénario noir pour Macron, où pourrait se conjuguer massivité et radicalité.

Nathan Deas

23 mars 2023

Facebook Twitter

Édit. 16h15 : Mobilisation record avec selon les syndicats : 800 000 manifestants à Paris ; 280 000 manifestants à Marseille ; 110 000 à Bordeaux ; 55 000 à Lyon ; 50 000 à Clermont-Ferrand, 24 000 à Tarbes, 15 000 au Puy-en-Velay, etc .

Ce jeudi 23 mars, la mobilisation s’annonce d’ampleur partout en France. Alors que le coup de force du gouvernement et l’utilisation du 49-3 ont ouvert une énorme crise politique et ravivé la mobilisation, changeant son caractère, la journée s’annonce historique. Les premiers cortèges à s’être élancés ce jeudi semblent, en tous cas, confirmer pareil scénario.

A Toulon, la police a dénombré 12 000 manifestants dans les cortèges de la préfecture du Var. C’est le chiffre le plus important depuis le début de la mobilisation contre la réforme des retraites, le 19 janvier. La participation, selon l’Intérieur, était jusqu’alors restée sous la barre des 10 000. Les syndicats ont revendiqué 30 000 participants.

A Bayonne aussi, la participation est record, avec près de 24 000 participants selon les syndicats. Même son de cloche, du côté de Avignon, où le cortège s’est élancé à 10 heures avec 30 000 manifestants. Là aussi, une mobilisation historique. A Agen, on dénombre 6000 manifestants, le précédent pic du 19 janvier dernier est atteind. A Nice, les syndicats ont comptabilisé 40 000 manifestants dans les rues de la capitale azuréenne. Un record.

Canal Telegram : @revolution_permanente

Une dynamique qui s’étend à de nombreuses petites villes. Dans l’ouest de la France, en Vendée, dans la ville de Fontenay-le-Comte, 1500 manifestants ont battu le pavé. A Bourgoin-Jallieu, en Auvergne, un nouveau pic de mobilisation a également été franchi, avec près de 8000 participants selon les syndicats.

A 13 heures, les cortèges commencent à s’élancer dans de nombreuses villes. Pour l’heure, les chiffres de mobilisation ne sont pas encore tombés. Ils seront là aussi très importants.

A Bordeaux, plusieurs dizaines de milliers de manifestants sont présents, notamment les secteurs de l’éducation, de l’aéronautique, du transport ferroviaire et de l’énergie, très largement représentés dans différents cortèges.

L’impression est identique du côté de Rennes, Lyon, Rouen, ou encore à Marseille où de très nombreux travailleurs et de jeunes ont une nouvelle fois répondu présent pour cette neuvième journée de mobilisation et de grève.

A Paris, la manifestation s’apprête à partir. A mi-journée, il ne fait déjà plus grand doute que la mobilisation s’inscrira, ce jeudi 9 mars, une nouvelle fois, dans des coordonnées historiques. Les manifestations spontanées des ces derniers jours en avaient déjà été l’illustration. L’ampleur de la mobilisation de ce jeudi confirme la donne : le 49-3 et le coup de force antidémocratique du gouvernement n’ont pas mis un coup d’arrêt à la mobilisation. C’est même le scénario noir d’Emmanuel Macron qui pourrait être en passe de se réaliser : l’alliance de la radicalité de ces derniers jours et de la massivité du mouvement débuté le 19 janvier.


Facebook Twitter
Licenciement illégal : InVivo à nouveau devant la justice mardi pour son refus de réintégrer Christian Porta

Licenciement illégal : InVivo à nouveau devant la justice mardi pour son refus de réintégrer Christian Porta

Fusion de l'audiovisuel public : une grève massive contre le projet de Macron

Fusion de l’audiovisuel public : une grève massive contre le projet de Macron

Grève à la RATP : la colère grandit, quelle perspective pour massifier la mobilisation ?

Grève à la RATP : la colère grandit, quelle perspective pour massifier la mobilisation ?

Répression à l'usine de Toray : le secrétaire fédéral de la FNIC-CGT menacé de licenciement

Répression à l’usine de Toray : le secrétaire fédéral de la FNIC-CGT menacé de licenciement

Toulouse : la menace d'une privatisation sème le chaos dans un centre d'aide sociale à l'enfance

Toulouse : la menace d’une privatisation sème le chaos dans un centre d’aide sociale à l’enfance

« L'impunité patronale doit cesser » : Sophie Binet soutient Christian Porta face à l'acharnement d'InVivo

« L’impunité patronale doit cesser » : Sophie Binet soutient Christian Porta face à l’acharnement d’InVivo

Débrayages quotidiens, journées fortes : l'AG des Neuhauser vote la grève en soutien à Christian Porta

Débrayages quotidiens, journées fortes : l’AG des Neuhauser vote la grève en soutien à Christian Porta

Acharnement : InVivo relance une procédure de licenciement après sa défaite aux Prud'hommes

Acharnement : InVivo relance une procédure de licenciement après sa défaite aux Prud’hommes