×

Grande distribution

Nantes. Les salariés de Lidl Chevreul en grève le 14 octobre : tous au rassemblement de soutien !

Après deux journées de grève contre le management brutal de la direction du Lidl Chevreul à Nantes, les salariés, toujours déterminés à lutter, préparent une nouvelle journée d’action samedi 14 octobre et appelle à un rassemblement de soutien.

Aguilar Blasco

11 octobre 2023

Facebook Twitter
Nantes. Les salariés de Lidl Chevreul en grève le 14 octobre : tous au rassemblement de soutien !

Crédits photo : Wikimédia Commons

Après deux journées de grève contre le management brutal de la direction du Lidl Chevreul à Nantes, les salariés, toujours déterminés à lutter, préparent une nouvelle journée d’action samedi 14 octobre.

Il y a quelques semaines, un membre de la direction du Lidl Chevreul à Nantes proférait des menaces physiques à l’encontre d’un salarié, sous le regard complice de deux autres membres de la direction. Depuis cette tentative d’intimidation honteuse menée par la direction, qui fait écho à des méthodes brutales usée à l’encontre les travailleurs, les salariés ont entamé un combat judiciaire et syndical contre l’enseigne qui impose des conditions de travail dégradantes par un management violent.

Après deux journées de grève au mois de septembre, les salariés ont majoritairement voté la semaine dernière d’appeler à une nouvelle journée de mobilisation le 14 octobre. Ils ont décidé du même coup d’organiser un rassemblement devant le magasin le jour de la grève pour visibiliser leur combat et ont appelé au soutien. « L’état d’esprit est super combatif, tant qu’il n’y aura pas justice, on n’arrêtera pas de se mobiliser » nous rapporte ainsi une salariée.

En effet, après la première journée de grève spontanée, la direction n’a répondu aux salariés qu’avec du mépris, en balayant d’un revers de main leurs revendications. Que ça soit l’exigence de sanction à l’encontre du membre de la direction qui a proféré les menaces, mais aussi la demande d’embauches pour mettre fin aux cadences infernales et de l’indexation des salaires sur l’inflation.

La détermination dont font preuve les salariés du magasin Chevreul, qui veulent poursuivre la lutte contre la vie chère et le management brutal, montre la voie. D’autant que ce combat contre le patronat de la grande distribution, qui s’en met plein les poches en payant ses employés au lance-pierre et en faisant d’énormes marges sur les produits alimentaires, devrait être le combat de tous ceux qui font face à l’inflation. À l’heure où plus de la moitié des étudiants sautent un repas par jour et où des millions de travailleurs sombrent dans la pauvreté, c’est le même patronat qui en face, méprise les travailleurs et refuse d’augmenter les salaires, réalise des marges immenses sur le dos des travailleurs, participe à l’inflation et accentue la pauvreté.

Ainsi, il est primordial de construire une solidarité unitaire avec la lutte en cours des salariés du Lidl Chevreul. Un soutien qui passe par la participation à la caisse de grève des grévistes, un outil pour entraîner l’ensemble des salariés, dont la majorité sont soumis à des contrats précaires, dans la bataille. Aussi, il est essentiel de répondre à l’appel des salariés et de venir le plus nombreux possible au rassemblement organisé par les grévistes et soutenu par la CGT, Force Ouvrière et Solidaires devant le magasin Chevreul, samedi 14 octobre à 11 heures (19 Rue Chevreul, 44100 Nantes).

Face à une direction qui méprise leurs employés et reste sourde aux revendications, il faut soutenir les travailleurs en lutte ! Pour de meilleurs salaires, des cadences de travail dignes et la justice pour le salarié menacé physiquement par sa direction, rendez vous le 14 octobre !

Pour participer à la caisse de grève des Lidl Chevreul en cliquant ici.


Facebook Twitter
Éducation : la grève du 22 avril ne peut rester isolée, il faut un plan pour élargir la lutte !

Éducation : la grève du 22 avril ne peut rester isolée, il faut un plan pour élargir la lutte !

SNCF : 300 personnes en soutien à Régis, menacé de licenciement pour avoir dénoncé des VSS

SNCF : 300 personnes en soutien à Régis, menacé de licenciement pour avoir dénoncé des VSS

Roissy : face à la pression patronale, les salariés d'un sous-traitant de Sixt en grève reconductible

Roissy : face à la pression patronale, les salariés d’un sous-traitant de Sixt en grève reconductible

100€ à débourser pour accéder à son CPF : le gouvernement fait à nouveau payer les travailleurs

100€ à débourser pour accéder à son CPF : le gouvernement fait à nouveau payer les travailleurs

« Ils veulent museler toute contestation ». La CGT Fleury Michon appelle à la grève contre la répression

« Ils veulent museler toute contestation ». La CGT Fleury Michon appelle à la grève contre la répression

5 jours de mise à pied : la SNCF réprime Marion, cheminote ayant dénoncé une agression sexuelle

5 jours de mise à pied : la SNCF réprime Marion, cheminote ayant dénoncé une agression sexuelle

« Tavares gagne 36,5 millions grâce aux ouvriers sous-payés » Vincent, délégué CGT Stellantis

« Tavares gagne 36,5 millions grâce aux ouvriers sous-payés » Vincent, délégué CGT Stellantis

Toulouse. Marche blanche en mémoire d'Adrien, employé de l'ATPA-SPA en lutte contre la maltraitance animale

Toulouse. Marche blanche en mémoire d’Adrien, employé de l’ATPA-SPA en lutte contre la maltraitance animale