^

Politique

Un an après BLM

Racisme. Aux Etats-Unis, un agent immobilier et ses clients en visite interpellés pour cambriolage

Aux Etats-Unis, lors d’une visite d’un bien immobilier, un agent, son client et son fils ont été menottés par la police car suspectés d’être venus cambrioler la maison. Une intervention policière qui montre que plus d’un an après le mouvement BLM, le combat contre le racisme systémique est loin d’être achevé.

mercredi 11 août

Source photo : Valerie Macon Getty

Le 1 août, trois hommes noirs ont été contraints de marcher sous la menace des armes des policiers puis menottés sur le trottoir devant une maison à Wyoming dans l’Etat du Michigan. Il s’agissait d’un agent immobilier, un potentiel client et son fils de 15 ans qui visitaient un logement et qui ont été sommés de sortir par plusieurs patrouilles de police. Une intervention qui fait suite à l’appel au 911 d’une voisine qui soupçonnait une intrusion criminelle. L’agent immobilier, toujours menotté, a expliqué la situation aux policiers en montrant les clés de la maison et son permis de profession, cherchant à montrer qu’il s’agit là d’ « un gros malentendu », selon leurs propres termes, et de le libérer lui ainsi que ses clients.

Les propos des trois hommes sont reportés dans un article du New York Times, revenant sur le traumatisme qu’ils ont subi. Ainsi, le client raconte : « c’était un peu traumatisant je suppose parce que, dans le climat actuel des choses, vous ne savez tout simplement pas ce qui va se passer », témoignant de la peur constante dans laquelle vivent les personnes racisées. Si la police de Wyoming rejette toute connotation raciste de l’arrestation dans un communiqué public, l’agent immobilier, quant à lui, en pointe le caractère raciste : « Suis-je juste automatiquement le criminel ? Parce que c’est à peu près comme ça que nous avons été traités dans cette situation […] Si nous étions sortis de là, et que j’avais été une dame blanche accompagnée de sa cliente blanche et de sa fille, ils auraient lâché ces armes en un clin d’œil » ».

Cet événement, qui est loin d’être isolé, démontre encore une fois que le combat contre le racisme systémique est loin d’être terminé. Car aux Etats-Unis mais également en France, les personnes racisées doivent faire face quotidiennement à la brutalité policière. C’est pour cette raison que la lutte contre le racisme systémique et les violences policières, après que le mouvement BLM ait mis ce combat au devant de la scène, est plus actuelle que jamais.




Mots-clés

Racisme d’État   /    Police   /    Racisme   /    Etats-Unis   /    Politique