^

Du Pain et des Roses

Communiqué

Répression à la RATP et à la SNCF : Du Pain et des Roses soutient Éric, Ahmed et Alex !

« Héros » d’hier, plusieurs militants syndicaux de la SNCF et de la RATP sont aujourd’hui menacés de licenciement. Des rassemblements ont lieu le 10 juin en soutien à Ahmed et Alex de la CGT RATP, et le 16 juin pour Eric de SUD Rail St Lazare. De la bataille du rail à la grève pour nos retraites, Du Pain et des Roses s’est mobilisé à leurs côtés et appelle à les soutenir face à cette répression.

mardi 9 juin

Ahmed, Alexandre et Eric font partie de ces travailleurs des transports qui ont été à la tête de la grève pour nos retraites. Nous nous étions mobilisés à leurs côtés pour défendre nos droits et notre avenir, face à une réforme impactant encore plus durement les femmes précaires. Avant cela, nous avions battu le pavé aux côtés des cheminots en lutte contre la réforme ferroviaire, puis avions soutenu Eric Bezou lorsque la SNCF s’est acharné sur son sort, lui qui se bat depuis des années pour les droits de ses collègues, et en particulier des cheminotes. Loin de l’image marketing de la SNCF et de la RATP qui se targuent de lutter contre le sexisme, ces syndicalistes se retrouvent souvent bien seuls à défendre des collègues victimes d’agressions ou de harcèlement sexiste et sexuels sur leur lieu de travail, face à une hiérarchie qui ferme les yeux. Ils les défendent encore lorsqu’elles font face aux discriminations de leur direction dans les déroulements de carrière, visant en particulier les femmes enceintes comme l’ont démontré récemment les fichiers illégaux de la RATP. Pendant la pandémie, ils ont à nouveau défendu bon nombre de femmes subissant des pressions managériales tentant de les dissuader de se mettre en arrêt pour garde d’enfants ou leur faisant croire que garde d’enfants et télé-travail étaient compatibles.

La RATP et la SNCF ont plus d’une fois instrumentalisé le féminisme et la lutte LGBTI pour réprimer des militants syndicaux comme l’année dernière lorsqu’Eric s’est agenouillé devant sa direction l’accusant d’avoir adopté une position à « caractère sexuel », ou encore pendant la grève de cet hiver lorsque des grévistes de la RATP ont été menacés de sanctions pour des chants à caractère homophobe. A l’initiative de grévistes, avec le collectif Du Pain et des Roses, nous avions d’ailleurs organisé un rassemblement sur le piquet de grève du dépôt de bus Flandre pour dénoncer cette hypocrisie. 

Nous affirmons que les directions de la RATP et de la SNCF n’ont rien à voir avec notre féminisme, nos combats pour la fin de l’exploitation salariale et des oppressions sexistes et racistes. Les militantes et militants féministes et LGBTI devraient tous et toutes être aux côtés des ex-grévistes réprimés. On ne lutte par contre l’homophobie, le sexisme, en se rangeant du côté de ceux qui licencient, répriment, exploitent, organisent la casse du service public, mais en luttant avec ceux avec qui nous partageons nos luttes, sur nos lieux de travail, d’études. C’est en ce sens que le 8 mars dernier, nous avons manifesté aux côtés de grévistes de la RATP et de la SNCF contre Macron et son monde capitaliste, et patriarcal.

Le 10 juin et le 16 juin, le collectif Du Pain et des Roses sera présent et invite à rejoindre ces rassemblements pour dire stop à la répression des syndicalistes, exiger l’abandon de toutes sanctions envers Ahmed, Alex et Eric, et pour préparer les futures batailles !

Rendez-vous :

Mercredi 10 juin à 13h en soutien à Ahmed Berrahal et Alex El Gamal (RATP)

Place Lachambeaudie – Paris 12e – M. 14 Cour St Emilion

Mardi 16 juin à 11h en soutien à Eric Bezou (SNCF)

devant la gare Saint-Lazare avant de rejoindre ensemble la manifestation de la santé




Mots-clés

répression syndicale   /    8 Mars   /    Du Pain et des Roses   /    Droits des femmes   /    RATP   /    SNCF   /    Répression   /    Du Pain et des Roses