^

Politique

#AnasseKazib2022

Sasha Yaropolskaya, Gaëtan Gracia, Rozenn Kevel… qui sont les invités du meeting d’Anasse Kazib à Toulouse ce jeudi ?

Ce jeudi 18 Novembre se tiendra le meeting toulousain de campagne pour la candidature d’Anasse Kazib à la présidentielle. Une soirée pour discuter de cette candidature qui veut porter une voix révolutionnaire dans la présidentielle et pour inviter à participer au combat pour obtenir les 500 parrainages.

mercredi 17 novembre

Ces dernières années ont été porteuses de fortes contestations sociales face au système capitaliste, au racisme, au sexisme à la destruction des services publics et à la destruction de la planète. Anasse a été l’un des visages d’une nouvelle génération militante qui rassemble tous ces combats et a notamment bataillé pour que le mouvement ouvrier organisé soutienne et participe au mouvement des Gilets jaunes.

Dans ce contexte, le potentiel subversif de cette candidature a été rapidement saisi par l’extrême droite qui après la réussite du premier meeting parisien s’en est pris à la figure d’Anasse en demandant sa « remigration » et en le menaçant de mort.

Face à une classe politique et médiatique réactionnaire qui met en avant des thématiques racistes pour invisibiliser ces mouvements sociaux et la misère et dans lesquelles sont plongées des millions de personnes dans l’hexagone, mettons au cœur de la présidentielle nos problématiques et défendons nos intérêts de classe.

Aux côtés d’Anasse Kazib, cheminot, figure de la grande lutte contre la réforme des retraites, les autres militants présents à la tribune reviendront sur leurs expériences, leurs combats et l’enjeu de porter une voix révolutionnaire à l’élection présidentielle.

Sasha Yaropolskaya, militante transféministe et journaliste, fondatrice de XY Media, premier média audiovisuel trans-féministe en France. Elle défend la tradition LGBT qui lutte pour la révolution socialiste. Elle avance donc « l’argument trans pour le socialisme » et l’urgence d’un combat de classe en ce sens qui représente, pour elle, le seul moyen d’assurer l’égalité pour toutes et tous.

Gaëtan Gracia est ouvrier chez un sous-traitant aéronautique. Il a, entre autres, créé une section CGT après des décennies sans syndicat dans son entreprise, comme c’est encore le cas dans beaucoup d’entreprises du secteur. Figure connue par ses de l’aéronautique dans la région, il a activement soutenu les combats des ouvriers aéronautiques face aux licenciements et aux attaques salariales, pour des augmentations de salaire etc… Un combat qui vise à unifier les rangs de la classe ouvrière, pour en finir avec les combats éparpillés boîte par boîte, ce qui passe par le refus du corporatisme et d’une vision purement économique du syndicalisme et des luttes ouvrières, qui devraient prendre à bras-le corps les enjeux de la lutte pour les droits des femmes, des personnes LGBT, contre le racisme et les violences policières.

Rozenn est militante à Du Pain et Des Roses à Toulouse et étudiante au Mirail. Licenciée par Chronodrive pour avoir lutté contre des violences sexistes et sexuelles, elle a organisé avec ses collègues, dans un secteur extrêmement précaire où l’omerta est de mise, avec un très fort turn-over, la première grève de l’histoire de l’entreprise, pour exiger sa réintégration. Elle incarne cette génération de jeunes qui s’est politisée en descendant dans la rue contre les violences faites aux femmes et qui a poursuivi ce combat dans son emploi précaire. A la croisée de la lutte contre les violences sexistes, la lutte contre la précarité étudiante et pour de meilleures conditions de travail, une lutte à la fois sociale et politique, économique et féministe, contre l’oppression patriarcale et l’exploitation capitaliste.

Alberta est militante au Poing Levé à Toulouse, membre de l’équipe de campagne d’Anasse Kazib, étudiante et élue au conseil d’administration du Mirail. Visage de la contestation face aux attaques du gouvernement Macron contre les étudiants notamment pendant la crise du COVID, elle fait partie de cette jeune génération de qui se revendique révolutionnaire et qui lève la tête contre toutes les violences et les attaques que notre classe subit.

A l’heure où l’extrême-droite dicte le ton de la campagne et l’agenda médiatique, rendez-vous pour ce meeting ce jeudi 18 novembre à 19h à la salle Barcelone (22 allées de Barcelone, métro Compans-Caffarelli) pour découvrir notre programme et notre combat, pour défendre un autre projet, en faveur des travailleurs et des opprimé.e.s. L’occasion d’échanger mais aussi de pouvoir participer pleinement à la campagne, en participant à la recherche des parrainages ou en rejoignant les comités de campagne.

Rendez-vous ce jeudi 18 novembre à 19 heures à la salle Barcelone, au 22 allées Barcelone (métro Compans Cafarelli) à Toulouse ! Et pour avoir toutes les informations sur la campagne et y participer, rendez-vous sur le site !




Mots-clés

Meeting   /    #Anasse2022   /    Présidentielles 2022   /    Toulouse   /    Politique