×

Mouvement ouvrier

« Signaler les groupes suspects » : face aux révoltes, la SNCF appelle les cheminots à la délation

Alors que partout, les révoltes s’embrasent en réponse au meurtre de Nahel par la police, la SNCF, main dans la main avec Darmanin et sa police appelle les cheminots à collaborer à la répression violente.

Léa Luca

2 juillet 2023

Facebook Twitter
« Signaler les groupes suspects » : face aux révoltes, la SNCF appelle les cheminots à la délation

Crédits photo : Wikimedia Commons

Jeudi, la direction de la SNCF a envoyé aux conducteurs de train un message leur demandant de « en raison de l’actualité de signaler les éventuels mouvements de groupes suspects (tenues, sacs, cagoules, hydrocarbures…) dans [leurs] trains ». Un appel direct à la délation des jeunes qui se révoltent actuellement contre le meurtre de Nahel, le racisme d’Etat et les violences policières partout dans le pays dans un contexte où la répression du mouvement s’intensifie chaque soir.

La direction de la SNCF engage ses agents à la collaboration directe avec Darmanin et l’offensive répressive inédite en cours. Jeudi soir, ce sont 40 000 policiers qui ont été déployés partout dans le pays dont des brigades du RAID, GIGN et de la BRI et leurs blindés. Cette nuit seulement c’est 875 personnes qui ont été arrêtées. Et l’escalade répressive n’est pas près de s’arrêter, avec les annonces de couvre-feu et la potentielle mise en place de l’Etat d’urgence.

Les travailleurs du rail que la SNCF cherche à s’allier aujourd’hui et pousse à la délation, sont ceux mêmes dont elle ne cesse de casser les conditions de travail et qui se font eux même réprimer par la police dans leurs grèves. « C’est inadmissible que la direction de la SNCF demande aux cheminots de faire de la délation alors que la colère qui s’exprime aujourd’hui, elle est plus que légitime. C’est la même police qui nous réprime dans les manifestations, sur nos piquets de grève. Et les cheminots leur famille pour une grande partie d’entre eux, vivent dans les quartiers populaires eux-mêmes » s’indigne Laura, cheminote à Paris Nord et militante Sud Rail.

Une délégation de cheminots de Paris Nord était présente pour exiger justice pour Nahel, et dénoncer les violences d’Etat, lors de la marche de solidarité organisée par sa famille jeudi. Comme le disait Anasse, cheminot lui aussi : «  on est là pour faire bloc, pour montrer notre indignation. Certains sont en grève pour être présent cet après-midi et on veut lancer un appel à l’ensemble du mouvement ouvrier : il faut entrer dans cette bataille, être aux côtés de la jeunesse des quartiers populaires, à être pour Nahel »


Facebook Twitter
Lidl : comment l'entreprise soutient la colonisation en Cisjordanie

Lidl : comment l’entreprise soutient la colonisation en Cisjordanie

Appel à « dégager » Urgence Palestine : un texte policier contre les soutiens de la Palestine

Appel à « dégager » Urgence Palestine : un texte policier contre les soutiens de la Palestine


Montpellier. Un militant fiché comme terroriste pour des propos en soutien à la résistance palestinienne

Montpellier. Un militant fiché comme terroriste pour des propos en soutien à la résistance palestinienne

Ukraine. Macron joue les chefs de guerre, le mouvement ouvrier doit reprendre l'offensive

Ukraine. Macron joue les chefs de guerre, le mouvement ouvrier doit reprendre l’offensive

« Statut de l'imam » : Darmanin veut renforcer le contrôle de l'État sur les musulmans

« Statut de l’imam » : Darmanin veut renforcer le contrôle de l’État sur les musulmans

Ritchy Thibault, enfermé 50h et poursuivi pour avoir interpellé Macron : solidarité !

Ritchy Thibault, enfermé 50h et poursuivi pour avoir interpellé Macron : solidarité !

Baisse du montant et de la durée des indemnités : Attal prépare son attaque contre les chômeurs

Baisse du montant et de la durée des indemnités : Attal prépare son attaque contre les chômeurs

Salon de l'agriculture : toujours moins d'écologie, la crise persiste

Salon de l’agriculture : toujours moins d’écologie, la crise persiste