^

Politique

Acte 56

VIDEO. « Libérez nos camarades ! », les Gilets Jaunes solidaires des victimes de la répression judiciaire

Au passage devant la prison de la Santé, les Gilets jaunes se sont arrêtés pour exiger la libération de leurs camarades interpellés et incarcérés.

samedi 7 décembre 2019

Pour l’acte 56, pendant la manifestation parisienne très dynamique, les revendications contre la répression sont au cœur. En passant devant la prison de la santé, ils scandaient « libérez nos camarades et « Balkany en prison ».

Cette répression non seulement policière mais aussi judiciaire frappe de plein fouet les Gilets jaunes. Le nombre de condamnés à la suite du mouvement, les peines de prison ferme qui dure depuis plus d’une année continue dans l’action mais aussi en silence, pendant que des manifestants croupissent en prison.

En ce sens, la solidarité et la convergence sont plus que nécessaires notamment avec tous les secteurs en lutte depuis le 5 décembre. Face à la répression, la masse du mouvement se devrait de condamner avec force la répression qui s’abat contre les manifestants, notamment les Gilets jaunes, mais aussi dans les quartiers populaires. Ce n’est que comme ça qu’on pourra changer le rapport de force face à la répression.

Répression, l’autre face de leur monde néo-libéral

Les tensions sont palpables, dans le cortège. Mais bien toute une société qui est en train de se soulever, contre une société ultra libérale, ou la seule perspective c’est la précarité et la misère. Comme dit le slogan dans les cortège « les jeunes dans la galère et les vieux dans la misère de cette société là nous n’en voulons pas.




Mots-clés

Prisons   /    Violences policières   /    Politique