^

Jeunesse

La lutte paye

Victoire ! Mickaël et Victor, étudiants mobilisés menacés d’exclusion, ont été relaxés

Nous relayons le communiqué concernant la relaxe de Victor et Mickaël, étudiants de Nanterre menacés d'exclusion pour s'être mobilisés.

mardi 21 mai

Après 9h de séance, la section disciplinaire de l’Université Paris Nanterre a délibéré : Victor et Mickaël sont relaxés sur toute la ligne. C’est le fruit d’une mobilisation très forte, menée par les étudiant-e-s de la fac, avec une très large solidarité à l’extérieur du campus. Le rassemblement regroupant plus de 300 personnes l’a clairement exprimé. Des soutiens de Rennes, Lille, Le Mans, des syndicalistes de la CGT Geodis, de SUD Poste 92, de Sud Rail Saint-Lazare, d’Info’Com CGT, de Sud Education, de la FSU, et de plein d’autres secteurs sont venus exprimer leur soutien inconditionnel à Victor et Micka. Merci à elles et eux, cette victoire est une victoire pour tout notre camp social !

Nous poursuivons la mobilisation, contre la politique antisociale de ce gouvernement et pour la relaxe de tous les poursuivis et condamnés. A commencer par Victor et Roga , étudiants à Nanterre, condamnés en octobre à 4 mois de prison avec sursis et à 6 mois de prison ferme ! Leur procès en appel aura lieu dans les prochains mois.

Des camarades de l’IEP de Rennes passeront en section disciplinaire bientôt pour des faits similaires. On viendra depuis Nanterre les soutenir pour exiger leur relaxe. Jamais on n’acceptera que des camarades se retrouvent isolé-e-s face à la répression.

Partout, plein d’autres camarades poursuivent des condamnations disciplinaires ou judiciaires. Il est temps que notre camp social s’organise pour exiger la relaxe pour tous les poursuivis et pour stopper le gouvernement des riches.
Cette victoire est la première d’une longue liste, poursuivons le combat de manière unitaire et déterminée !

C’est pour cela que nous invitons tous les étudiants et salariés mobilisés à participer à l’AG interpro qui se tiendra à la Bourse du Travail, métro République, salle Ambroise Croizat à 19h30, pour discuter des perspectives de luttes !

Des militants de l’UNEF Nanterre




Mots-clés

Université de Nanterre   /    Sélection à l’université   /    UNEF   /    Université   /    Répression   /    Jeunesse