^

Politique

Intimidation policière

Violences policières : un jeune conducteur braqué avec une arme à feu lors d’un contrôle

Cette semaine les cas de violences policières s’enchaînent… cette fois-ci un groupe d’amis qui revenait de vacances, se rabattant au péage à la demande des gendarmes, ils se retrouvent visés par une arme à feu.

mercredi 18 août

Ce mardi 18 août dans la soirée, un groupe d’amis, qui revient en voiture du sud de la France, a dû faire face à un violent contrôle de police. Une vidéo retrace l’évènement : une voiture de gendarmerie se rabat devant eux, indiquant « Suivez-moi  », ils obtempèrent et s’arrêtent au péage suivant. Alors qu’ils ont la fenêtre et la portière ouverte, qu’ils sont arrêtés, un des gendarmes pointe son arme à feu sur le conducteur, il s’approche au plus prêt de la voiture tout en continuant à le menacer. Les passagers lui demandent à plusieurs reprises de baisser son arme, en lui répétant «  c’est bon monsieur, c’est rien, il a pas l’habitude de conduire  ». Le gendarme ne tient pas compte des avertissements et maintient son arme pendant un temps. Nous n’avons pas d’éléments sur l’issue du contrôle.

Dans la vidéo publiée sur le compte d’un des passagers et relayée par Taha Bouhafs, l’auteur de la vidéo témoigne choqué « c’est un ouf, il nous braque comme ça [...] tout le monde voit les videos de Stains jusqu’à je sais pas où, là il nous braque pour rien du tout ». Et en effet ce nouvel épisode n’est pas sans faire écho au contrôle à Stains en début de semaine où des policiers ont tiré sur deux personnes lors d’un contrôle routier, les blessant grièvement. Ce mardi également à Rogny-sous -bois la police a tiré à 9 reprises sur le conducteur d’une voiture.

Ces cas de violences et d’intimidations policières sont monnaie courante dans la vie de jeunes racisés -comme les passagers de la voiture- ou d’habitants des quartiers populaires. Ce début de semaine rappelle cruellement une situation largement dénoncée par une jeunesse qui s’est révoltée contre les violences policières et le racisme structurel tout au long de l’année qui s’est écoulée.




Mots-clés

Répression policière   /    Violences policières   /    Répression   /    Politique