×

L'austérité pas pour tout le monde

Vol d’argent public : Darmanin aurait fait économiser entre 67 et 224 millions d’euros de taxes au PSG

Médiapart a révélé qu’en 2017, Darmanin, alors ministre des Comptes publics, a fait économiser entre 67 et 224 millions d’euros d’impôts au PSG. Une nouvelle affaire Darmanin, fomentée au service du Qatar avec la complicité de ses « supérieurs », et au détriment des travailleurs, condamnés à l’austérité.

Tristane Chalaise

5 janvier

Facebook Twitter
Vol d'argent public : Darmanin aurait fait économiser entre 67 et 224 millions d'euros de taxes au PSG

Crédits photo : capture d’écran BFMTV

En 2017, le PSG rachète le joueur brésilien Neymar au FC Barcelone pour la somme de 222 millions d’euros. C’est, à l’époque, le transfert le plus cher de l’histoire du football – un transfert pour lequel la société qatarie propriétaire du club ne versera pas un centime d’impôt au Trésor Public. C’est ce que révèle une enquête publiée ce jeudi par Médiapart, qui pointe le rôle central joué par Gérald Darmanin, alors ministre de l’Action et des Compte Publics, ainsi que par son ex-directeur de cabinet Jérôme Fournel et par l’ex-député macroniste et président de l’Assemblée nationale Hugues Renson.

« C’est le deal sportif du siècle, il ne faut pas qu’il soit tué par l’administration »
Jean Michel Ribes, ex-directeur de communication du PSG, aujourd’hui mis en examen pour corruption et trafic d’influence.

C’est, en substance, la logique qui va diriger les tractations entre le club qatari et le cabinet de Gérald Darmanin. « Je viens de parler à Darmanin. Il dit qu’il a bien le truc en tête et qu’il y travaille », écrit ainsi Hugues Renson au dircom du PSG. En quatre jours, celui-ci va parvenir à obtenir du ministre, par l’entremise de son directeur de cabinet, l’exonération de tout impôt et cotisation sociale pour le rachat de Neymar. Une « affaire » qui selon Mediapart impliquerait aussi les « supérieurs » de l’ancien ministre, à savoir le « président » et son équipe, dont le journal a précisé qu’ils n’ont pas souhaité répondre aux sollicitations des journalistes.

Au total, le non-perçu pour les caisses de l’Etat s’élèverait entre 67 et 224 millions d’euros. Pendant ce temps, sur France Inter, Gérald Darmanin se félicitait de son bon coup, en raison des « impôts qu’il [Neymar] [allait] pouvoir payer en France ».

L’Etat Qatari et la présidence du PSG semblent de fait avoir acquis une certaine confiance dans leur capacité à mobiliser le gouvernement dans le sens de leurs intérêts. Une autre enquête publiée par Médiapart fait état des pressions exercées lors de la tentative d’arrestation de Nasser al-Khelaïfi en juillet dernier. Alors que le président du PSG est visé par une enquête pour enlèvement, torture et séquestration, le secrétaire de l’ambassade du Qatar aurait fait immédiatement prévenir Gérald Darmanin, menaçant les policiers de sanctions de la part de leur ministre de tutelle.

Ainsi, cette nouvelle « affaire Darmanin » – le ministre étant déjà visé dans le cadre d’une enquête pour viol – reste dans la logique de la macronie : faire toujours plus de cadeaux aux milliardaires et au grand patronat, en exonérant d’impôts les plus riches, quand dans le même temps, il part à la chasse à la « fraude fiscale » en visant les travailleurs.

Un deux poids deux mesures qui illustre une nouvelle fois l’hypocrisie du discours dénonçant le « déficit » des finances publiques et montre une nouvelle fois que l’austérité n’est pas pour tout le monde. Pour les travailleurs, l’austérité prime tandis que pour les grands patrons et l’Etat Qatari, ce sont des cadeaux aux frais du contribuable, qui doit de son côté compenser les largesses du pouvoir. Cette fois, c’est l’ancien ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin qui, avec l’assentiment des plus hautes sphères du pouvoir politique, a délibérément fait le choix de ne pas faire entrer plusieurs millions d’euros dans les caisses de l’Etat pour offrir gracieusement des millions d’euros à l’Etat Qatari.


Facebook Twitter
Vague de solidarité après la convocation de militants de Révolution Permanente par la police

Vague de solidarité après la convocation de militants de Révolution Permanente par la police

Solidarité : SUD Rail & la CGT Energie 75 apportent leur soutien à Anasse Kazib, convoqué par la police

Solidarité : SUD Rail & la CGT Energie 75 apportent leur soutien à Anasse Kazib, convoqué par la police

Solidarité avec la Palestine : deux militants de RP convoqués pour « apologie du terrorisme »

Solidarité avec la Palestine : deux militants de RP convoqués pour « apologie du terrorisme »

Périmètre « antiterroriste », QR code, surveillance généralisée : Darmanin dévoile son plan pour les JO

Périmètre « antiterroriste », QR code, surveillance généralisée : Darmanin dévoile son plan pour les JO

« Economie de guerre » : à Bergerac, Macron inaugure une usine militaire pour faire parler la poudre

« Economie de guerre » : à Bergerac, Macron inaugure une usine militaire pour faire parler la poudre

Limitation du droit d'asile, enfermement aux frontières : le Parlement européen adopte le pacte migratoire

Limitation du droit d’asile, enfermement aux frontières : le Parlement européen adopte le pacte migratoire

5€ pour un rendez-vous raté chez le médecin : pour Attal, le problème de la santé c'est les patients

5€ pour un rendez-vous raté chez le médecin : pour Attal, le problème de la santé c’est les patients

Offensive : le Sénat adopte une loi antigrève historique dans les transports

Offensive : le Sénat adopte une loi antigrève historique dans les transports