^

Notre classe

Le capitalisme tue

1800 cancers d’origine professionnelle en France par an. 80% des malades sont ouvriers

Selon les données rendues publiques par l'assurance maladie ce jeudi 11 avril, 1800 cas de cancers d'origine professionnelle sont recensés chaque année en France. 80% de ces cancers sont liés à l'amiante, et 80% des malades sont des ouvriers.

jeudi 11 avril

Crédits ohoto : AFP

C’est un chiffre édifiant. D’après les données de l’assurance maladie, correspondant à la période 2013-2017 et publiées ce jeudi 11 avril, 1840 cas de cancers d’origine professionnelle sont reconnus en moyenne chaque année en France. Ce chiffre a donc triplé en 20 ans : De 540 cas reconnus en 1998 à 1940 en 2017. Pourtant interdite en France depuis 1997, l’amiante est responsable de 80% des cas de cancers professionnels recensés par l’assurance maladie. 10% des cas restants sont dû à des expositions aux poussières de bois, au benzène, goudrons, bitumes et asphaltes.

D’après l’assurance maladie, le nombre réel de cancers professionnels est sans doute beaucoup plus élevé. En effet, « la période de latence » entre exposition et développement de la maladie, mais aussi la complexité des démarches administratives pour faire reconnaître les cas de cancers professionnels, sont autant de facteurs « minimisants », si on peut dire, de ce phénomène mortifère. La moyenne d’âge des personnes touchées par un cancer d’origine professionnelle et recensées par l’assurance maladie est de 68 ans.

Autre donnée révélatrice, 80% des malades recensés sont des ouvriers. Ce sont dans les secteurs de la métallurgie (39 %), du bâtiment et des travaux publics, (24 %) et dans l’industrie de la chimie et du bois (9 % chacun) que se concentre la majorité des cas de cancers professionnels. Ce qui ressort de cette enquête, c’est donc bien que le capitalisme tue toujours plus année après année, et que ses principales victimes sont bel et bien les travailleuses et travailleurs.