^

Jeunesse

Répression

Des lycéens de Massy bloquent leur établissement : Lacrymogènes et tir de LBD de la police

Ce 26 novembre, dans la matinée, des lycéens de Massy bloqués leur établissement. La répression a été féroce, à coup de lacrymogènes et de tir de LBD.

mardi 26 novembre

La scène se passe à Massy, dans l’Essonne, devant le lycée Vilgenis. Alors qu’hier déjà, les lycéens avait organisé une action pour bloqué leur établissement, le mouvement été reconduit ce matin. Les forces de répression était déployé en masse, et sont rapidement entrées en action...

Ce sont donc à grand renfort de gaz lacrymogènes que la police a cherché à déloger le blocage, en fin de matinée.

Sur une autre vidéo, nous voyons également les forces de répression faire usage des fameux LBD, qui ont causés des dizaines de mutillés lors du seul mouvement des Gilets jaunes.

Alors que, dans différentes villes, des lycéens se lancent dans la bataille, en affichant leur volonté de rallié la date de grève interprofessionnelle du 5 décembre, le gouvernement cherche à étouffer ce début de révolte et, surtout, éviter un phénomène de contagion à l’ensemble des lycées de l’hexagone. Une stratégie répressive abjecte, dans la lignée de celle qui touche l’ensemble des mouvements sociaux, et qui nécessite une réaction d’ampleur, notamment en vue du 5 décembre et ses suites, dans un mouvement de grève reconductible pour imposer un rapport de force à même de faire reculer Macron.




Mots-clés

Violences policières   /    Lycées   /    Répression   /    Jeunesse