×

Jeunesse

Gabriel Attal Premier ministre : ennemi numéro un de la jeunesse

Une chose est sûre, le plus jeune des premiers ministres n'est pas l'ami des jeunes. Mise en place du SNU, Parcourup, interdiction de l’abaya dans les lycées, renforcement des inégalités scolaires : Gabriel Attal est le champion des attaques envers la jeunesse.

Alberta Nur

9 janvier

Facebook Twitter
Audio
Gabriel Attal Premier ministre : ennemi numéro un de la jeunesse

Crédits Photo : Capture d’écran France Info

Gabriel Attal a été nommé ce mardi 9 janvier comme Premier ministre du gouvernement Macron. Au fil des nombreux postes qu’il a occupé dans les différents gouvernements Macron, Attal a mis en marche le projet réactionnaire et répressif de Macron pour la jeunesse.

Ancien membre du Parti socialiste, élu député macroniste, Gabriel Attal commence ses attaques au service de Macron, en tant que rapporteur du projet de loi ORE (Orientation et Réussite des Étudiant). Augmentation des critères de sélection à la fac, introduction de la CVEC, licences modulables : la loi ORE est à l’origine de la plateforme Parcoursup, contre laquelle s’étaient mobilisés de nombreux étudiants et lycéens. Pour Gabriel Attal, les étudiants et lycéens mobilisés étaient des « bobo égoïstes ». Cette attaque menée sous le nom de « Plan étudiant » est une attaque dont la jeunesse de ce pays continue de subir les conséquences à chaque rentrée.

Fin 2018, il est nommé au poste de Secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Education Nationale et de la Jeunesse, avec comme mission principal de mettre en oeuvre le Service National Universel (SNU). Un stage aux couleurs de l’armée et de la police, pour mettre la jeunesse au garde-à-vous.

S’il a essayé d’amadouer la jeunesse avec des lives sur Twitch aux côtés d’Enjoy Phoenix, ou des interviews sur Fun Radio, Attal ne dupe personne, il est l’ennemi de la majorité des jeunes de ce pays.

En cette rentrée 2023, c’est au ministère de l’Éducation nationale que Gabriel Attal, issu d’une grande famille bourgeoise parisienne, qui a étudié à l’Ecole alsacienne découvre l’école publique. Il continue l’oeuvre de Jean-Michel Blanquer, en rendant l’école plus élitiste et plus structurellement inégalitaire avec comme mesure phare la mise à mort du collège unique, mesure historique demandée par la droite et l’extrême droite.

Avec l’interdiction de l’abaya dans les établissements scolaires, Attal a mené une offensive islamophobe et sexiste dans les lycées, traquant les jeunes filles musulmanes ou assimilées comme tels. Face au harcèlement scolaire, il envoie la police arrêter des élèves en plein cours, et généralise un plan répressif pour faciliter les liens entre la police et l’éducation nationale. Gabriel Attal à annoncé un plan pour l’école qui contient entre deux coupes de budget et la suppression des niveaux pour sélectionner les élèves, le possible retour de l’uniforme pour les collégiens et lycéens. Pour le moment, cette mesure va être appliquée dans des lycées "test" pour ensuite chercher à généraliser le port obligatoire de l’uniforme.

En prenant ce mardi son poste de Premier ministre, Attal a déclaré : « J’emmène avec moi à Matignon la cause de l’école. » Ce qui n’est pas une bonne nouvelle pour l’école.

Macron avait annoncé la couleur avec des vœux pour 2024 dans lesquels il demandait un « réarmement civique » prioritairement en direction de la jeunesse. Avec Attal comme premier Ministre, le duo de jeunes entrepreneurs au service des riches va continuer de multiplier les attaques pour précariser et tenter de mettre au pas la jeunesse. Leur projet ne pourra être stoppé que par une mobilisation massive de toute la jeunesse aux côtés du monde du travail pour défaire toutes les attaques menées ces dernières années contre la jeunesse et gagner l’instauration d’un revenu étudiant, le paiement des stages et mettre fin au chômage des jeunes par le partage du temps de travail entre toutes et tous.


Facebook Twitter
Etats-Unis. Solidarité avec les étudiants de l'université de Columbia réprimés !

Etats-Unis. Solidarité avec les étudiants de l’université de Columbia réprimés !

Burger King, Auchan, Boulanger, Société Générale : entreprises complices d'Israël, hors de nos facs !

Burger King, Auchan, Boulanger, Société Générale : entreprises complices d’Israël, hors de nos facs !

« On demande le retrait total de la réforme », 300 étudiants en AG à Tolbiac contre le tri social

« On demande le retrait total de la réforme », 300 étudiants en AG à Tolbiac contre le tri social


Les Beaux-Arts de Strasbourg occupés et en grève contre le renforcement de la sélection

Les Beaux-Arts de Strasbourg occupés et en grève contre le renforcement de la sélection

Paris 8. L'IED menace d'augmenter de 15% les frais pédagogiques

Paris 8. L’IED menace d’augmenter de 15% les frais pédagogiques


Etats-Unis. A l'université de Columbia, la répression du soutien à la Palestine s'intensifie

Etats-Unis. A l’université de Columbia, la répression du soutien à la Palestine s’intensifie

1 étudiant sur 10 s'est déjà retrouvé sans logement pendant ses études, révèle l'enquête du Poing Levé !

1 étudiant sur 10 s’est déjà retrouvé sans logement pendant ses études, révèle l’enquête du Poing Levé !

Bordeaux Montaigne : la mobilisation proche de la victoire sur la gestion des VSS après 7 mois ?

Bordeaux Montaigne : la mobilisation proche de la victoire sur la gestion des VSS après 7 mois ?