×

Automobile

Grèves chez Faurecia : « les bas salaires seront au niveau du SMIC en juillet vu l’inflation »

Ces derniers jours plusieurs grèves ont éclaté chez l’équipementier automobile Faurecia sur la question des salaires. Les grévistes du site de Bains-sur-Oust en Ille et Vilaine ont lancé, ce 26 janvier, une caisse de grève.

Julian Vadis

26 janvier 2023

Facebook Twitter

Ces trois derniers jours, plusieurs grèves, majoritairement suivies, ont éclaté simultanément chez l’équipementier automobile Faurecia, en Ille et Vilaine, dans les Vosges et dans le Doubs. Une colère sociale qui s’est déclenchée sur la question des salaires après des propositions de la direction jugées indignes par les salariés.

Si les revendications varient légèrement selon les sites touchés, les grévistes n’entendent pas rogner sur leurs salaires dans un contexte de forte inflation et exigent entre 10 et 12 % d’augmentation. « Les plus bas salaire seront au niveau du SMIC en juillet vu l’inflation » nous explique Pascal Vadam, secrétaire du CSE pour la CGT sur le site d’Allenjoie dans le Doubs, avant de préciser que « sans les primes, on a déjà des smicards ».

Si, sur le site d’Allenjoie, le conflit est aujourd’hui à l’arrêt suite à une proposition de la direction de 4.5 % d’augmentation, il se poursuit sur le site de Bains-sur-Oust et devrait, selon toute vraisemblance, se maintenir dans la durée face à la position inflexible de la direction. Selon des propos de salariés grévistes relayés par Ouest France, « il y a peu de chance que la reprise du travail intervienne cette semaine ». Dans ce contexte, et dans la perspective d’un conflit qui s’ancre dans la durée, les salariés du site ont décidé de lancer une caisse de grève.

« Le mouvement sur les retraites a super bien marché chez nous. Le 31 on sera dans la rue »

Une colère et des revendications on ne peut plus légitimes et qui s’inscrivent dans une multitude de grèves sur la question des salaires dans le secteur privé, des salariés de Sidel près du Havre à la grève d’Aubert et Duval à Pamiers ou bien encore de Jean-Lefebvre dans le Nord.

Si la question des salaires est au coeur de ces différents conflits sociaux, la réforme des retraites est également largement contestée. Une constante qui se vérifie également dans les grèves chez Faurecia. « Le mouvement sur les retraites a super bien marché chez nous » explique Pascal Vadam. « Le 31, on sera dans la rue » promet le syndicaliste CGT.

Une tendance qui s’inscrit, plus largement, dans la mobilisation inédite du secteur privé lors de la journée du 19 mars et qui est de bon augure pour la suite de la bataille, démontrant que la clé réside dans l’articulation des questions des salaires et des retraites d’une part, mais qui démontre aussi dans la pratique de la nécessité d’un plan de bataille conséquent à échelle nationale, par la grève, sa reconduction et sa généralisation, pour arracher des victoires face à la politique de Macron et du patronat.


Facebook Twitter
100€ à débourser pour accéder à son CPF : le gouvernement fait à nouveau payer les travailleurs

100€ à débourser pour accéder à son CPF : le gouvernement fait à nouveau payer les travailleurs

SNCF. Une victime de VSS et le syndicaliste qui la défend convoqués en conseil de discipline

SNCF. Une victime de VSS et le syndicaliste qui la défend convoqués en conseil de discipline

Chambéry. Les parents d'élèves rejoignent la mobilisation en soutien à une enseignante

Chambéry. Les parents d’élèves rejoignent la mobilisation en soutien à une enseignante 

Toulouse. Les travailleurs d'Airbus Defense & Space en grève pour les salaires

Toulouse. Les travailleurs d’Airbus Defense & Space en grève pour les salaires

Dassault Aviation. Un militant CGT harcelé et menacé de licenciement pour la deuxième fois

Dassault Aviation. Un militant CGT harcelé et menacé de licenciement pour la deuxième fois

« Les conséquences sociales s'annoncent désastreuses » : 700 postes supprimés chez ExxonMobil

« Les conséquences sociales s’annoncent désastreuses » : 700 postes supprimés chez ExxonMobil


Emploi des seniors : des négociations vouées à l'impasse qui ouvrent la voie aux offensives de Macron

Emploi des seniors : des négociations vouées à l’impasse qui ouvrent la voie aux offensives de Macron

Licenciements des fonctionnaires : le plan « sans tabou » de Guérini pour en finir avec le statut

Licenciements des fonctionnaires : le plan « sans tabou » de Guérini pour en finir avec le statut