^

Du Pain et des Roses

La grève du 8M a démarré avec force dans tout l’Etat espagnol

Avec des concerts de casseroles nocturnes, des piquets et des actions, la grève féministe a commencé avec force dans l'Etat espagnol et au niveau international.

samedi 9 mars

Article publié sur La Izquierda Diario.ES, journal espagnol du réseau en ligne La Izquierda Diario dont fait partie Révolution Permanente

Bilbao : une manifestation massive de femmes fait trembler la terre

Photo de couverture : Des dizaines de milliers de femmes se mobilisent dans la capitale basque à l’appel des syndicats et des organisations féministes.

Crédits : EFE/Luis Tejido

Saragosse : « Que la terre gronde, nous allons jeter le patriarcat et le capitalisme »

Une manifestation massive parcourt les rues de Saragosse en cette journée historique de grève féministe.

Une grève suivie à plus de 70% à Madrid selon la CCOO et l’UGT

Les syndicats CCOO (Commissions ouvrières) et UGT (Union Générale des Travailleurs) à Madrid ont estimé que la grève féministe avait été suivie à 70% dans les secteurs où un appel à une grève de 24h avait été lancé. C’est particulièrement le cas dans les secteurs de l’éducation et de la santé.
Les secrétaires généraux de la CCOO à Madrid, Jaime Cedrún et de l’UGT Madrid, Luis Miguel López Reillo, ont publieé ces chiffres, avec notamment un regroupement massif devant la mairie de Madrid, place de Cibeles.

La manifestation des femmes parcourt les rues de Valence

Un groupe de femmes déambule dans les rues de Valence en ce jour de grève du 8 mars. Comme dans tout le pays, blocages, manifestations et rassemblements ont lieu dans l’ensemble de la communauté de Valence pour dénoncer les discriminations au travail, de salaires, ainsi que les multiples violences machistes dont souffrent les femmes.

Crédits : EFE/ Kai Försterling

Des milliers de femmes dans les rues de Pampelune

Des milliers de personnes, des femmes pour la majorité d’entre elles, se sont rassemblées ce midi sur la place du château de Pampelune pour soutenir les revendications féministes. Nombreuses sont celles qui sont venues avec des pancartes ou des slogans, pour montrer leur adhésion au mouvement.

« Ana Botin n’est pas féministe », le slogan des travailleuses de la CGT devant la banque Santander, ce matin à Madrid.

Madrid : Rassemblement de grévistes de CCOO et UGT place Cibeles

Saragosse se mobilise également pour la grève du 8 mars

Cortège de travailleuses de Telepizza avec les jeunes de Contracorriente sur la place San Francisco. A bas les inégalités de salaire !

Manifestation à vélo à Las Palmas de Gran Canaria

Comme dans plusieurs villes du pays, des centaines de femmes protestent en vélo dans les rues de Las Palmas.

Crédits : Efe/Elvira Urquijo A.

L’ambiance à l’université autonome de Madrid

Des centaines d’étudiants paralysent les activités de l’université pour l’ensemble de la journée.

Barcelone : Les Kellys rejoignent la manifestation des étudiants

Avec des étudiants et des militants de Pan y Rosas, les travailleuses de ces hôtels s’ajoutent à la manifestation de Barcelone

Manifestation étudiante massive à Vigo

Des centaines de personnes manifestent à la Puerta del Sol à Madrid

La manifestation appelée par la CCOO et des syndicats étudiants avance maintenant dans la rue Preciados.

Des manifestants essaient de bloquer l’ouverture des grands magasins à Vitoria
Des agents de la Ertzaintza (police basque) tentent d’empêcher un groupe qui voulait fermer certains grands magasins du centre de Vitoria.

Photo : EFE/ David Aguilar

La manifestation des Kellys face au siège du patronat de la chaîne hôtelière à Barcelone

Les Kellys, avec Pan y Rosas et des manifestants solidaires ont coupé la Via Laietana.

Piquet féministe face au Mercadona de Sants

L’université autonome de Madrid vacille, succès de la grève !

La CGT espère que la grève sera plus suivie que l’an passé

La Confédération Générale du Travail (CGT), un des syndicats qui a appelé à un blocage de 24 heures ce vendredi 8 mars pour la grève féministe, espère dépasser le chiffre de « six millions de femmes » qui avait été atteint l’an passé selon l’organisation.
Selon la secrétaire de la section de femmes de la CGT, Vanessa Casado, dans une conférence de presse tenue à Madrid à 10h, la grève a été largement suivie dans les secteurs « féminisés » comme l’éducation, la santé ou le télémarketing. « Même si cette année marque un suivi élevé dans l’industrie masculinisée comme la métallurgie », assure-t-elle.
La porte-parole du syndicat a également mis en avant les blocages dans les transports urbains, où « les services sont minimaux et le temps d’attente très important », critiquant la « contrainte » de certaines entreprises envers ses employées face à l’appel à cette grève féministe.

Très tôt se sont formés des piquets devant l’usine Renault de Valladolid

Piquet mobile de travailleuses sur la Gran Vía de Barcelone

« Ana Botin n’est pas féministe »

Piquets en face du siège de la banque Santander à Madrid. Elles dénoncent le licenciement d’employées de l’entreprise.

Piquets à Bilbao... la grève du 8 mars se ressent dans tout le pays

Barcelone : Non aux externalisations ! Les Kellys contre le précarité au travail

Travailleuses du télémarketing et Aides à domicile, face au McDonalds, au centre de Madrid

Piquet devant le Corte Inglès (chaîne de supermarchés) à Euskal Herria

Barcelone, répression des Mossos d’Esquadra

Barcelone. Les Mossos d’Esquadra (police catalane) expulsent un groupe de femmes qui bloquent la Gran Via de Barcelone où le trafic est perturbé par les manifestants depuis tôt ce vendredi matin, dans le cadre de la grève féministe du 8 mars.

Crédits : EFE/Quique García

Piquet de travailleuses de la CGT à Callao, à Madrid, à l’intérieur de Starbucks

Piquet des Kellys à Barcelone, les femmes de chambre qui nettoient les hôtels

A 12h ce 8 mars la grève féministe commençait à faire beaucoup parler d’elle. A la Puerta del Sol, à Madrid, comme sur des dizaines de places de tout l’Etat espagnol et dans de nombreux quartiers, les concerts de casseroles annonçaient la journée.




Mots-clés

8 Mars   /    Grève   /    Du Pain et des Roses   /    Etat Espagnol   /    Du Pain et des Roses