^

Politique

Lors de la primaire de la droite en 2016

“La retraite par points permet de diminuer le niveau des pensions” c’est Fillon qui le dit !

Retour en 2016, dans ces temps qui paraissent ancestraux et où le Penelope Gate n'avait pas encore éclaté. Face aux patrons, sourire aux lèvres, François Fillon disait sans détour : « La retraite par points permet de diminuer le niveau des pensions ».

mardi 10 septembre

10 mars 2016. Dans le cadre de la campagne des primaires de la droite et du centre, François Fillon, qui sera quelques mois plus tard désigné comme candidat à la présidentielle, passe son grand oral devant un parterre de grands patrons.

Sourire aux lèvres, celui qui sera plus tard au centre du scandale connu comme le « Peneloppe Gate » affirme être « favorable » au système de retraite par points. Jusqu’ici, rien d’exceptionnel, mais la suite est instructive : François Fillon va beaucoup plus loin, expliquant très clairement qu’ « il ne faut pas faire croire aux Français que cela va régler le problème des retraites », avant d’ajouter, toujours aussi souriant, que « le système par points permet, chaque année, de baisser la valeur des points et donc de diminuer le niveau de pensions ».
 

Cet extrait de 33 secondes, d’une franchise rare de la part de François Fillon, affublé d’un rictus révélateur quant à sa joie de condamner les plus précaires à encore plus de précarité, n’est pas sans mettre un coup de massue au discours actuel du gouvernement, cherchant par mille artifices à nous faire croire que la réforme à venir serait socialement progressiste.

L’urgence est donc de s’atteler à un mouvement de contestation le plus large possible, exigeant le retrait pur et simple de la réforme et l’abrogation de toutes les réformes qui ont progressivement détérioré le système par répartition actuel, sans passer par les réunions convoquées par Matignon. La régression sociale ne se négocie pas, et c’est dans la rue et par la grève qu’il s’agit de mettre un stop à la politique de Macron et de son gouvernement.

Crédits photo : AFP / Bertrand GUAY




Mots-clés

Réforme des retraites   /    François Fillon   /    Politique