^

Notre classe

répression

Le Havre : la police tente de casser les blocages

Alors que des points de blocages effectifs sont organisés depuis ce matin 6 heures dans plusieurs endroits de la ville, la police tente de les déloger. Flics, hors de nos grèves !

jeudi 5 décembre 2019

Le Havre est sans aucun doute un point chaud pour le gouvernement. On se rappelle à ce titre le rôle qu’avait joué la ville portuaire en 2016. Cette fois-ci, la répression commence fort puisque c’est dès la première journée de grève et de blocage qu’elle tente de déloger les travailleurs qui bloquent plusieurs points de la ville. L’intersyndicale s’est en effet prononcé pour le "blocage de l’économie" jusqu’au retrait de la réforme.

Plusieurs camions de forces de l’ordre sont aux abords du Stade Océane, comme le montre la photo, et tentent de déloger le blocage, profitant qu’une partie des manifestants soit partie rejoindre la manifestation massive qui s’est tenue dans le centre et qui a réunie plus de 20 000 personnes. Une Assemblée générale interprofessionnelle est par ailleurs sur le point de commencer.

Selon nos informations le rond-point de Harfleur est aussi investi par la police, et le rond point d’Octeville tenu notamment par les travailleurs de Sidel pourrait être la prochaine cible de la police.

Vous pouvez suivre l’état de la mobilisation sur la page facebook mobilisation havraise

Nous sommes à la recherche de plus de photos et vidéos de l’intervention de la police sur Le Havre. Merci de nous contacter sur notre page Facebook si vous êtes sur les lieux.




Mots-clés

5 décembre   /    Police   /    Grève   /    Le Havre   /    Grève générale   /    Répression   /    Notre classe