×

Nouveau scandale en macronie

Le ministre de la réforme des retraites poursuivi par la justice pour « favoritisme »

Une enquête Mediapart révèle qu’Olivier Dussopt est menacé d’un procès pour favoritisme avec l’entreprise Saur, numéro 3 de l’eau en France, par le parquet National Financier. Une nouvelle qui tombe à pic pour le ministre qui passe son temps à répéter qu’il est « juste et nécessaire » de nous faire travailler jusqu’à 64 ans.

Erell Bleuen

3 février 2023

Facebook Twitter

Une enquête Médiapart publiée ce vendredi révèle que le ministre du travail Olivier Dussopt est menacé de procès pour délit de favoritisme avec l’entreprise Saur, numéro 3 de l’eau en France, par le Parquet National Financier (PNF). Pour le ministre-phare de la réforme des retraites, qui passe son temps à clamer qu’il est « juste et nécessaire » de nous faire travailler jusqu’à la mort, la nouvelle tombe à pic.

Celui qui cherche à se faire passer pour un ouvrier en répétant sur les plateaux TV qu’il a déjà travaillé en 3x8 est en réalité bien plus habitué aux fauteuils des grands patrons qu’au travail à la chaîne. En effet, en 2017 et alors qu’il était déjà secrétaire d’État en charge de la fonction publique, Olivier Dussopt s’est fait offrir deux tableaux du peintre Gérard Garouste par un dirigeant de l’entreprise Saur. L’entreprise était à l’époque en charge de l’exploitation des ouvrages d’eau potable à la municipalité d’Annonay, dirigée à l’époque par... Olivier Dussopt.

Un « cadeau », dont Olivier Dussopt n’hésitait pas à se vanter sur les réseaux sociaux (dans un tweet supprimé depuis), reçu quelques jours avant d’annoncer un partenariat industriel entre la municipalité et l’entreprise, toujours selon Médiapart. Contacté par les journalistes en 2020, l’actuel ministre se justifiait d’abord en prétextant que ce n’était qu’un cadeau d’un « ami, qui habite dans ma circonscription », pour rétropédaler le lendemain et expliquer que c’était finalement un « cadeau de l’entreprise » et qu’il avait « décidé de restituer ce cadeau dans les plus brefs délais ».

Canal Telegram : @revolution_permanente

Alors qu’il tapait sans vergogne sur Fillon en 2017 au sujet des « cadeaux dispendieux », il en recevait lui-même dans son bureau à peine quelques mois plus tard. Des faits pour lesquels une enquête avait été ouverte par le Parquet national financier dès août 2020. Les informations de Mediapart montre que celle-ci a conduit à écarter les faits de « corruption », du fait d’un montant du cadeau estimé trop faible, mais que les investigations réalisées font état d’un lien entre le ministre et l’entreprise dans laquelle des arrangements se seraient glissés, ce qui conduit le PNF à soupçonner Olivier Dussopt de délit de favoritisme.

La publication de ce rapport, qui mouille le ministre du travail avec une entreprise qui réalisait 1,6 milliards de chiffres d’affaires en 2021 fait d’autant plus tâche qu’Olivier Dussopt est actuellement en train d’imposer une réforme des retraites mortifère pour les travailleurs. Un scandale qui apparaît comme un signe de plus de l’hypocrisie du gouvernement, qui tente de justifier sa réforme sur les aspects de « justice », et qui pourrait faire monter encore la colère qui gronde déjà dans le pays. Pour financer le prétendu déficit des retraites, Dussopt peut toujours appeler ses « amis » de Saur, mais qu’il ne compte pas sur nous.


Facebook Twitter

Erell Bleuen

@Erellux

Acharnement : Anasse Kazib poursuivi par l'État pour des prises de parole contre l'extrême-droite

Acharnement : Anasse Kazib poursuivi par l’État pour des prises de parole contre l’extrême-droite

« Mission de dialogue » : Macron en Kanaky pour légitimer la répression et poursuivre le passage en force

« Mission de dialogue » : Macron en Kanaky pour légitimer la répression et poursuivre le passage en force

Répression coloniale : un dirigeant de la RATP dans la délégation de Macron en Kanaky

Répression coloniale : un dirigeant de la RATP dans la délégation de Macron en Kanaky

Le lieu associatif En Gare de Montreuil expulsé par la police et ses habitants placés en garde-à-vue

Le lieu associatif En Gare de Montreuil expulsé par la police et ses habitants placés en garde-à-vue

Kanaky : Macron temporise mais maintient le cap répressif et colonial

Kanaky : Macron temporise mais maintient le cap répressif et colonial

Menace de fermer l'usine : InVivo durcit l'offensive, faisons front avec Christian Porta et les Neuhauser !

Menace de fermer l’usine : InVivo durcit l’offensive, faisons front avec Christian Porta et les Neuhauser !

Offensive historique : la durée d'indemnisation du chômage bientôt réduite de 40% ?

Offensive historique : la durée d’indemnisation du chômage bientôt réduite de 40% ?

Offensive contre l'assurance-chômage : l'exécutif pourrait durcir les conditions d'indemnisation

Offensive contre l’assurance-chômage : l’exécutif pourrait durcir les conditions d’indemnisation