^

Politique

Xénophobie décomplexée

Marine le Pen veut suspendre l’octroi de visas pour les Algériens

Marine Le Pen a annoncé ce mardi 12 mars sur BFMTV vouloir suspendre l’octroi au visa pour les Algériens. Elle dit redouter « un afflux migratoire » due à la situation actuelle en Algérie.

mercredi 13 mars

Crédits image : L. VENANCE/AFP

Invitée sur le plateau de BFMTV, Marine le Pen explique que la situation en Algérie est alarmante et pourrait causer une vague migratoire, un grand classique du discours d’extrême-droite cherchant à exacerber la haine xénophobe. « Une déstabilisation de l’Algérie pourrait entraîner demain un flux migratoire très considérable. Car […] il existe des accords entre l’Algérie et la France qui permettent des venues qui sont extrêmement allégées pour les Algériens ».

Il s’agit là de la clé de voûte du programme du RN qui fait reposer les problèmes sociaux et économiques sur les migrants. En prenant position de la sorte, Marine Le Pen instrumentalise les mobilisations algériennes pour renforcer son discours raciste à des fins électorales. L’extrême droite du RN se dit défendre la « France des oubliés » tout en ne cessant de diviser les classes populaires en agitant l’épouvantail de l’immigration massive. Ces idées anti-immigrations s’appuient sur le chômage de masse et la précarité que l’extrême droite mets sur le dos des « étrangers » plutôt que vers les vrais responsables, le patronat et l’État. 

Marine Le Pen, serait-elle la grande protectrice de la démocratie ?

Afin d’atténuer ses propos, la présidente du RN a également comparé le mouvement des gilets jaunes aux mobilisations en Algérie, expliquant que les Français et les Algériens partagent la même « soif de démocratie ». 

Marine Le Pen tente depuis le 17 novembre de capitaliser la colère des gilets jaunes alors que son projet est opposé aux revendications et attentes des gilets Jaunes, que ce soit sur le terrain économique ou social. Encore récemment, elle s’est récemment prononcé contre la hausse du SMIC et des salaires qui est l’une des revendications principale du mouvement. 

Sur les questions démocratiques, Marine Le Pen est également très loin des revendications des gilets jaunes, elle qui prône par exemple régulièrement l’interdiction des manifestations. Il faut tout de même rappeler qu’elle a apporté son soutien clair à Salvini et félicité Bolsonaro pour son élection. 

Quant à ses prises de position sur l’Algérie, la présidente du RN avait notamment déclaré : « Moi je pense – et chacun d’ailleurs qui est de bonne foi admet – que la colonisation a beaucoup apporté, notamment, puisqu’on parle de l’Algérie, à l’Algérie : des hôpitaux, des routes, des écoles… Même des Algériens qui sont de bonne foi l’admettent ».




Mots-clés

colonisation   /    Marine Le Pen   /    Racisme   /    FN   /    Politique