^

Notre classe

Contre la répression patronale

SNCF. Premier cas de répression en lien avec la grève

Le 6 Février a eu lieu le premier entretien disciplinaire au sein de la SNCF en lien avec la grève débutée le 5 Décembre 2019.

samedi 8 février

Les entretiens disciplinaires sont déjà tombés de manière massive du côté de la RATP, du côté de la SNCF et des cheminots la situation était calme en comparaison avec la grève de 2018 où les conseils de disciplines et les radiations étaient tombés à la pelle. Avec Arnaud un cheminot de la gare Montparnasse, le premier cas de répression pour faits de grève tombe à la SNCF, et nous rappelle que cette situation ce répète de plus en plus souvent, d’autant plus que cette fois-ci la SNCF s’attaque directement au secrétaire de la CGT Cheminots Montparnasse, en bref une tête d’affiche syndicale du secteur.

Le rassemblement a réuni une centaine de personne surtout de la région Paris Rive Gauche, des grévistes de la RATP, de l’énergie. Et nous rappelle qu’il ne faut faire qu’un face à la répression patronale, que ce combat concerne toutes les organisations syndicales et qu’il faut un plan de bataille pour lutter contre les directions revanchardes de la RATP et de la SNCF !




Mots-clés

répression syndicale   /    Réforme des retraites   /    SNCF   /    Notre classe