×

Répression

Contre la répression, soutenons Sébastien Menesplier, secrétaire de la CGT Énergie, au commissariat ce mercredi !

Cette semaine, Sébastien Menesplier, secrétaire général de la Fédération CGT Mines-Energie a reçu une convocation au commissariat. face à cette tentative d’intimidation de l’État, rendez-vous ce mercredi, à 8h30, à la gendarmerie de Montmorency (95) !

Erell Bleuen

23 août 2023

Facebook Twitter
Contre la répression, soutenons Sébastien Menesplier, secrétaire de la CGT Énergie, au commissariat ce mercredi !

Crédits photo : O Phil Des Contrastes

Ce mardi, un communiqué publié par la CGT Mines-Énergies alertait de la convocation du secrétaire général de la fédération, Sébastien Menesplier, à la gendarmerie de Montmorency dans le Val d’Oise. Celui-ci explique en effet que le dirigeant syndical est « soupçonné d’avoir commis ou tenté de commettre l’infraction de « mise en danger d’autrui par personne par violation manifestement délibérée d’une obligation réglementaire de sécurité ou de prudence » ».

À quelques jours de la rentrée, cette convocation s’ajoute à une liste d’attaques à l’encontre des travailleurs de l’énergie : à Marseille, treize énergéticiens avaient été interpellés après une action symbolique devant la préfecture tandis à Bordeaux, cinq syndicalistes avaient été arrêtés chez eux, placés en garde-à-vue, et pour certains déférés au tribunal.

Qui plus est, cette offensive sonne comme un violent rappel de la politique répressive portée par l’État et la justice à l’encontre des secteurs à l’avant-garde de la mobilisation contre la réforme des retraites. Comme le développe le communiqué de la CGT, « jamais un dirigeant de confédération a été mis en cause judiciairement pour des actions syndicales menées par des syndiqués CGT », et derrière la convocation du secrétaire général, il apparaît clairement que c’est la fédération Mines-Énergies et son rôle dans le mouvement qui est dans le viseur de l’État.

Alors que le gouvernement applique une répression féroce à l’encontre des syndicalistes, des étudiants, mais aussi des militants écologistes et des jeunes de quartiers populaires pour faire taire tous ceux qui s’opposent à sa politique et imposer son calendrier anti-social dès la rentrée, il est urgent d’opposer une réponse d’ensemble. Face au renforcement autoritaire de l’Etat, la rentrée doit en effet servir de point de départ à la construction d’une mobilisation unitaire de la gauche et du mouvement ouvrier contre les menaces de répression et la contre-offensive sociale, à commencer par l’appel de la CGT Mines-Énergie à la grève et à un rassemblement national le 6 septembre à 8h30 à Montmorency, pour soutenir Sebastien Menesplier et s’opposer aux tentatives d’intimidations du gouvernement.


Facebook Twitter

Erell Bleuen

@Erellux

RATP CAP : 95 % des conducteurs de Wissous et du tramway T10 en grève pour les salaires

RATP CAP : 95 % des conducteurs de Wissous et du tramway T10 en grève pour les salaires

Répression : 9 soignants en GAV après s'être mobilisés contre la fermeture des urgences de Carhaix

Répression : 9 soignants en GAV après s’être mobilisés contre la fermeture des urgences de Carhaix

Grève victorieuse : les pompiers de la raffinerie de Grandpuits font plier Total !

Grève victorieuse : les pompiers de la raffinerie de Grandpuits font plier Total !

Lutte pour les salaires à Capgemini : une grève qui envoie un signal à l'ensemble du secteur

Lutte pour les salaires à Capgemini : une grève qui envoie un signal à l’ensemble du secteur

Grève à Radio France : quelles suites après la journée réussie du 12 mai ?

Grève à Radio France : quelles suites après la journée réussie du 12 mai ?

La condamnation de Safran pour homicide involontaire confirmée en appel : une victoire pour les ouvriers

La condamnation de Safran pour homicide involontaire confirmée en appel : une victoire pour les ouvriers

Liquidation judiciaire de MA France : 400 familles au chômage malgré les profits records de Stellantis

Liquidation judiciaire de MA France : 400 familles au chômage malgré les profits records de Stellantis

Grève des éboueurs et égoutiers à Paris : « L'inflation fait mal à tous, c'est le moment ou jamais »

Grève des éboueurs et égoutiers à Paris : « L’inflation fait mal à tous, c’est le moment ou jamais »