×

La jeunesse rentre dans la bataille !

Toulouse. Plus de 1000 personnes en Assemblée générale inter-facs contre le 49.3 et la répression

Ce mercredi 22 mars plus de 1000 étudiant.es de Sciences-po, l'ENSAV, les beaux arts, l'école météo, UT1, UT2, UT3 et de différents lycées, se sont réunis en assemblée générale à Toulouse.

Le Poing Levé Mirail

23 mars 2023

Facebook Twitter
Toulouse. Plus de 1000 personnes en Assemblée générale inter-facs contre le 49.3 et la répression

Crédits photo : Le Poing Levé Toulouse

L’autoritarisme du gouvernement et le passage en force de la réforme des retraites par 49-3 a amplifié la mobilisation au sein des universités et des lycées. Partout dans le pays, les assemblées générales se remplissent.

Ce mercredi 22 mars les étudiants de la ville rose se sont réunis dans une assemblée inter-fac et inter-lycées sur le campus du Mirail. Dans l’amphithéâtre bondé, l’ambiance et la détermination était au rendez vous. Des étudiants de l’université du Capitole, université Jean Jaurès, université de Paul Sabatier, mais aussi les étudiant.es de Science Po, de l’école de météo, des Beaux Arts, de l’ENSAV, et des lycéens mobilisés étaient au rendez vous pour organiser la riposte contre la réforme des retraites et le coup de force du gouvernement.

Au début de l’assemblée générale les différentes délégations sont revenus sur la mobilisation dans leurs établissements. Partout le constat est le même, le 49.3 réveille une colère importante dans la jeunesse. Les différentes écoles profitent de la réforme des retraites et de la mobilisation contre la réforme des retraites pour lutter contre la précarité, pour les conditions de vie et d’études, mais aussi contre un système qui ne promet rien à la jeunesse.

L’assemblée générale a décidé d’un cortège unitaire de jeunesse pour la manifestation du 23 mars avec le mot d’ordre « ni 49 ni répression, grève générale contre Macron ». Un signe d’une jeunesse déterminé à se battre jusqu’au bout qui refuse de se taire malgré la répression qui s’abat sur les personnes mobilisées.

Ainsi, la répression était au cœur des discussions dans l’assemblée générale. En effet, depuis une semaine, la répression policière s’est intensifiée contre les manifestants mais aussi contre les grévistes à l’image des récentes réquisition des raffineurs à Fos-sur-Mer. Face à cela, l’assemblée générale a voté une motion contre les violences policières sous fond du slogan « tout le monde déteste la police ».

L’inter-fac a également voté l’organisation d’une manifestation contre la répression policière ce vendredi 24 mars à Toulouse. Une manifestation qui partira du Mirail à 15h30 pour aller chercher sur son chemin l’ensemble des écoles et lycées de la ville pour terminer à 18h place du Capitole.

Une forte solidarité avec les secteurs en reconductible s’est aussi exprimé dans l’assemblée générale. À ce titre, une commission de lien avec le mouvement ouvrier et notamment les éboueurs de la ville de Toulouse, a eté votée par l’assemblée générale pour organiser la convergence et étendre la grève. Dans les prochains jours les étudiants mobilisés iront diffuser des tracts aux éboueurs toulousains ainsi que sur les sites de Tisséo.

L’assemblée générale inter-fac a été reconduite pour la semaine prochaine. Après avoir rempli le grand amphithéâtre du Mirail, les étudiants mobilisés de Toulouse vont devoir trouver un amphithéâtre bien plus grand pour continuer à s’organiser contre la réforme des retraites, la répression et le gouvernement Macron.


Facebook Twitter
« Tu casses, tu répares » : Gabriel Attal continue d'assommer la jeunesse de mesures répressives

« Tu casses, tu répares » : Gabriel Attal continue d’assommer la jeunesse de mesures répressives

Paris 1. Total et la BNP viennent faire leur marché parmi les étudiants

Paris 1. Total et la BNP viennent faire leur marché parmi les étudiants

L'Oréal, un soutien d'Israël et de la colonisation partenaire de l'Université Paris-Cité

L’Oréal, un soutien d’Israël et de la colonisation partenaire de l’Université Paris-Cité

Communiqué. Non aux sanctions contre les élèves mobilisés du lycée Racine !

Communiqué. Non aux sanctions contre les élèves mobilisés du lycée Racine !

Sélection, autoritarisme, écologie. Le mal-être croissant des jeunes ne tombe pas du ciel

Sélection, autoritarisme, écologie. Le mal-être croissant des jeunes ne tombe pas du ciel


Pression, perte de sens, isolement… des lycéens témoignent : « J'ai l'impression de gâcher ma vie »

Pression, perte de sens, isolement… des lycéens témoignent : « J’ai l’impression de gâcher ma vie »

« On refuse leur politique autoritaire » : plusieurs centaines de lycéens mobilisés ce jeudi

« On refuse leur politique autoritaire » : plusieurs centaines de lycéens mobilisés ce jeudi

Rennes 2. Un campus fermé par l'administration pour empêcher une réunion sur la loi immigration

Rennes 2. Un campus fermé par l’administration pour empêcher une réunion sur la loi immigration