^

Notre classe

Grève générale du 5 décembre

Tour des mobilisation en régions : des manifestations monstres partout dans le pays

Partout à travers le pays et dans des dizaines de villes, les manifestations sont monstres contre la réforme des retraites et son monde et l’ambiance au « tous ensemble » dans des cortèges où se mêlent cheminots, hospitaliers, Gilets jaunes, étudiants, lycéens, enseignants, pompiers, salariés du privé, etc.

jeudi 5 décembre 2019

Toulouse

A Toulouse ce sont 100 000 manifestants qui défilent actuellement dans les rues de Toulouse selon la CGT

Selon le syndicat Snuipp-FSU 89 % des enseignants sont grévistes à Toulouse aujourd’hui, ainsi que 75 % des professeurs dans les collèges et les lycées. L’université Le Mirail Jean-Jaurès, ainsi que Science Po sont bloqués depuis ce matin.

Les jeunes sont au rendez-vous à Toulouse aux côtés des Gilets jaunes et des salariés du public et du privé pour obtenir le retrait de la réforme des retraites.

Les Gilets jaunes en tête de cortège :

Les pompiers à Toulouse ont effectué une action de protestation en tête de cortège :

Un collectif de reporters en colère contre la répression aujourd’hui à Toulouse :

A Montauban on compte 5000 manifestants selon la CGR et 2400 à Auch sont les autorités. Des manifestations ont également lieu à Albi, Cahors et Figeac.

Nantes

A Nantes en ce début d’après-midi, on recense au moins 25 000 selon les syndicats.

La répression à Nantes également est particulièrement violente depuis ce matin. La police a fait usage de canons à eaux et de gaz lacrymogènes pour éclater la manifestation.

Les femmes y sont en premières lignes pour dénoncer une réforme dont elles seront les premières victimes.

Rennes

Les syndicats évoquent 13 000 personnes à Rennes :

Le cortège a été réprimé violemment par la police via l’usage de gaz lacrymogènes.

Dans le département d’Ille-et-Vilaine 78 % des professeurs sont en grève ce jeudi.

Rouen et Le Havre

A Rouen, Gilets jaunes, pompiers, enseignants, syndiqués ou non marchent côte à côte dans la manifestation. La CGT annonce 40 000 personnes à Rouen, dans un cortège de 7mk et 25 000 personnes au Havre.

Au Havre la police a tenté de casser les blocages de grévistes organisés depuis 6 heures ce matin :

Montpellier

Ce sont 20 000 personnes qui manifestent aujourd’hui à Montpellier selon la Préfecture. Le journal Midi Libre évoque du jamais vu depuis 1995. Hospitaliers, secteur de la santé, avocats, étudiants, lycéens, Gilets jaunes, cheminots sont réunis tous ensemble contre la réforme des retraites.

Les étudiants sont nombreux et en première ligne dans la manifestation :

5000 personnes manifestent également à Béziers et 1500 à Sète selon la Préfecture.

Lyon

A Lyon c’est une manifestation immense, qui s’annonce déjà historique par son nombre et sa détermination qui a défilé aujourd’hui.

Depuis plusieurs semaines les étudiants lyonnais se sont mobilisés par milliers suite à la tentative d’immolation par le feu d’un étudiant dénonçant sa précarité. Alors que hier soir, quelques semaines à peine après cette immolation ainsi que celle d’une lycéenne, un étudiant en école de commerce s’est suicidé près de Bordeauxen se défenestrant sur son lieu d’étude, les étudiants doivent être présents en masse aux côtés des travailleurs dans la mobilisation.

Les facs de Lyon 2, l’IUT et Science Po Lyon sont bloqués depuis ce matin :

Devant l’école Normale Supérieure (ENS) de Lyon se tiennent actuellement trois piquets de grève :

La répression et les violences policières ont déjà commencé à frapper en cette début de journée.

Saint-Étienne

A Saint-Etienne on recense 22 000 manifestants :

L’enseignement y est supérieur massivement en grève :

Le secteur de la santé dans la manifestation stéphanoise :

A Saint-Étienne la manifestation se clôt avec un hommage à Anas, étudiant gravement blessé après s’être immolé par le feu à Lyon il y a plusieurs semaines :

Bordeaux

La fac de Bordeaux 3 Montaigne, ainsi que Science Po et la fac de la Victoire étaient bloquées aujourd’hui. Les étudiants sont nombreux dans la manifestation :

Cheminots et étudiants se rejoignent dans la manifestation :

La répression a été violente à Bordeaux. Les voltigeurs étaient de sortie :

Marseille

A Marseille la manifestation se termine, des assemblées générales sont prévues cette après-midi et demain matin :

Clermont-Ferrand

Limoges

Un important cortège de lycéens et étudiants étaient présents dans la manifestation à Limoges dans un cortège de près de 20 000 personnes selon l’intersyndicale. « Une marée humaine » est décrite par France Bleu. Des secteurs du public, cheminots, enseignants, hospitaliers, du privé, des Gilets jaunes, ainsi que les pompiers ont participé à la manifestation. Un nouvel appel à manifester ainsi qu’une reconduction de la grève à été annoncée par l’intersyndicale.

Pau

10 000 manifestants, mêlant cheminots, avocats, enseignants, personnels soignants se sont mobilisés aujourd’hui dans les rue de Pau.

Orléans 

Chambéry

Châteauroux




Mots-clés

5 décembre   /    Montauban   /    Nantes   /    Manifestation   /    Grève   /    Montpellier   /    Rennes   /    Lyon   /    Grève générale   /    Toulouse   /    Notre classe