^

Monde

Changement de stratégie pour la maison blanche

Trump retourne sa veste et appelle à porter le masque comme signe patriote

Alors que le bilan de l'épidémie aux Etats-Unis est une catastrophe, que Trump a enchaîné les discours niant la dangerosité du virus, il fait désormais marche arrière toute et milite pour le masque en signe de patriotisme.

mardi 21 juillet

Alors que la situation des Etats Unis empire, le président Donald Trump a pris un tournant significatif au sujet du masque qu’il considérait alors comme inutile et qu’il ne voulait porter expliquant que ce dernier lui donnait un air ridicule. Avec une douzaine de semaines de retard il a finalement fait marche arrière sur ses propos en encourageant la population à le porter comme signe de patriotisme.
En effet, celui qui n’a de cesse de propager des fake news et d’afficher son discours réactionnaire nauséabond depuis le début de son mandat, a rédigé un tweet le 20 juillet expliquant qu’il avait entendu beaucoup de personnes décrire le masque comme un effort patriotique lorsque la distance sociale ne pouvait être respectée. Il a saisi l’occasion en se proclamant sur la toile l’homme le plus patriotique des Etats-Unis, joignant une photo où il arbore un masque dans un décor qui semble être celui d’une conférence de presse. Il n’est par ailleurs pas encore question de rendre le masque obligatoire.
Il se permet au passage une fois de plus de proférer des propos racistes envers la communauté chinoise en inculpant la Chine de l’entière responsabilité du virus et de sa propagation et conclut le tweet par une touche de mégalomanie qui lui est chère en se qualifiant de président préféré des états-uniens.
“ Nous sommes unis dans notre effort de battre l’invisible virus chinois, et beaucoup de personnes disent qu’il est patriotique de porter un masque quand on ne peut pas respecter la distanciation sociale. Il n’y a personne de plus patriotique que moi, votre président préféré ! »

Ce tournant stratégique au sujet du masque s’accompagne également d’une reprise régulière des conférences de presse qu’il avait quelque peu placées en second plan. C’est donc une toute image que se donne Donald Trump, une image de président investi et rassurant, aux commandes et qui revient sur le terrain de la crise sanitaire après des semaines de gestion catastrophique, avec un bilan tragique de morts. Ce changement de politique est sans nul doute motivé par les élections présidentielles qui se dérouleront à priori dans trois mois. Son concurrent Joe Biden étant jugé favori dans les sondages d’opinion, Donald Trump commence donc sa campagne pour sa réélection en redorant son image auprès de l’électorat qu’il a perdu au cours de son mandat et de sa gestion catastrophique de la crise.

Crédit : compte twitter de Donald Trump




Mots-clés

Masques   /    Donald Trump   /    Etats-Unis   /    Monde