^

Monde

États-Unis

Une centaine de manifestants pro-Trump armés devant un bureau de vote en Arizona

Une centaine de partisans de Trump se sont rassemblés avec des fusils d'assaut et des armes de poing devant un bureau de vote dans le comté de Maricopa, en Arizona, mercredi soir, pour exiger que le personnel continue à traiter les bulletins de vote.

jeudi 5 novembre

Crédits photo : Michael Chow/The Republic

Alors que Donald Trump a déposé des recours dans trois États et réclame l’arrêt du dépouillement en Pennsylvanie, des manifestations ont éclaté la nuit dernière. En Arizona, où l’élection est très serrée et où les votes n’ont pas encore tous été comptés, des militants pro-Trump se sont rassemblés dans un bureau de vote armés de fusils d’assaut et d’armes de poing. Contrairement au « mot d’ordre » général du président sortant, ils exigent que tous les votes soient comptés – ce que faisaient les travailleurs électoraux jusqu’à l’arrivée des manifestants. Et pour cause, Joe Biden est pour l’heure en tête en Arizona.

Les manifestants se sont exprimés contre Fox News, chaîne pourtant classée dans le camp républicain. Celle-ci a annoncé la victoire de Biden en Arizona, ce qui a rendu beaucoup plus difficile pour Trump de revendiquer une victoire. Dès 19 heures mercredi, Biden a conservé une avance sur Trump en Arizona, mais 400 000 votes dans le comté de Maricopa n’avaient pas été comptés, alors que généralement, Maricopa penche fortement vers un vote Trump. Une tendance qui ne devrait pas, sauf énorme surprise, créer un retournement de situation dans cet État.

À la suite de la manifestation, le bureau de vote a dû arrêter de compter les bulletins et fermer, évacuant ceux qui se trouvaient à l’intérieur du bâtiment.

Bien que le bureau du shérif du comté se soit présenté pour garder le bureau de vote, aucune interpellation n’est à décompter. La police n’est pas venue avec des gaz lacrymogènes ou du gaz au poivre comme en Caroline du Nord, où les forces de répressions ont sévèrement réprimé un groupe pacifique qui se rendait à un bureau de vote. Dans d’autres grandes villes du pays, comme à New York, Chicago ou Philadelphie, des manifestation exigeant le respect de leur droits fondamentaux et la prise en compte de tous les votes ont eu lieu et la répression a, là aussi, été forte.

L’Arizona n’est pas le seul État où la base électorale de Trump se mobilise. De petites manifestations ont également eu lieu dans tout le pays. À Detroit, dans le Michigan, les partisans de Trump ont essayé d’arrêter le décompte des voix, afin de tenter d’imposer une victoire du président sortant.




Mots-clés

Elections 2020 aux Etats-Unis   /    Joe Biden   /    Donald Trump   /    Etats-Unis   /    Monde