^

Notre classe

Libérez-les !

VIDEO. Marche pour Ibo : deux bikers violemment interpelés et encore en garde à vue

A Sarcelles samedi dernier, lors du rassemblement organisé pour demander justice pour Ibrahima Bah alias Ibo, deux motards venus lui rendre hommage ont été violemment interpellés par la police et sont, encore aujourd'hui, en garde à vue.

lundi 12 octobre

Durant la marche un cortège de biker était présent sur les lieux pour réclamer justice pour Ibrahima Bah, mieux connu comme Ibo, un jeune motard de 23 ans mortaprès avoir croisé la police l’année dernière. Alors que la marche s’est déroulée sans accroc, et alors que le cortège se dispersait, deux policier à moto arrêtent deux bikers. Leurs interpellations ont été filmées et diffusées sur la page Facebook de « Justice pour Ibo »
 

 
 
Dans la vidéo, les motards prennent tranquillement la route pour rentrer chez eux quand deux motos de police passent devant eux et les interpellent. Suite à cette intervention on voit clairement un policier prendre un biker par le cou et le violenter pendant que son collègue tire une grenade lacrymogène sur les manifestants et les autres motards pour les disperser. Les deux bikers interpellés sont encore à ce jour en garde à vue.
 
Encore une fois, la matraque est la seule réponse apportée par l’Etat à des mobilisations légitimes, organisées par des comités de familles de victimes de violences policières qui exigent la vérité et la justice pour la mort de leurs proches. La répression de ces habitants de quartiers populaires qui osent dénoncer le racisme systémique dont ils sont victimes et qui entraînent la mort de jeunes hommes noirs et arabes s’inscrit dans l’agenda sécuritaire et raciste du gouvernement. Comme ici à Sarcelles, où les jeunes de banlieue subissent systématiquement les provocations, les violences et la répression d’une police raciste.




Mots-clés

Répression policière   /    Anti-racisme   /    Mobilisation   /    Répression   /    Notre classe