^

Politique

« Combien de blessés parmi nos jeunes va-t-il encore falloir ? »

VIDEO. Un Gilet jaune de 27 ans gravement blessé à l’œil. Sa mère témoigne

« Mon fils a 27 ans, il a toute la vie devant lui. Désormais il n’aura plus jamais une vie normale. Il est mutilé à vie. Parce que ce que vous appelez la démocratie M. Macron, consiste à frapper des gens innocents qui sont là uniquement pour défendre leurs droits ». Dans une vidéo tournée depuis l’hôpital de Rennes, une mère raconte comment son fils de 27 ans a été gravement blessé à l’oeil au cours de l’acte X.

lundi 21 janvier

Malgré le discours du gouvernement pour diviser « bons manifestants » et « mauvais casseurs », et faire croire un maintien de l’ordre bien dosé, la répression a été tout aussi violente au cours de cet acte X. A Rennes notamment, plusieurs blessés graves, dont un passant ayant fait un malaise cardiaque alors que la police gazait la foule, ou une femme ayant perdu connaissance lors d’une charge de CRS.

Toujours à Rennes, Marie-Laure Leroy, enseignante dans un lycée, raconte dans cette vidéo filmée par sa fille en direct du CHU de Rennes et diffusée sur Facebook comment son fils de 27 ans a été gravement blessé à l’oeil au cours de l’acte X.

« Mon fils et ses amis étaient autour d’un blessé qui a été évacué peu de temps après. Ils constituaient un ruban de sécurité entre les pompiers et le reste des manifestants ». Elle relate comment, selon les amis de son fils, ce dernier a été touché dans le dos dans un premier temps par une grenade de désencerclement alors que les CRS chargeaient dans leur direction. Dans un second temps, selon elle, il aurait été touché à l’oeil par un tir de flashball lancé par un agent de la BAC.

La Préfecture, contactée par France Bleu confirme la blessure mais affirme qu’elle proviendrait d’une grenade de désencerclement…

« Son œil n’a pas pu être sauvé »

Elle raconte que son fils a été opéré pendant plusieurs heures à l’hôpital mais que son œil n’a pas pu être sauvé. La balle de LBD serait dans les mains de leur avocat, s’adressant dans cette vidéo directement à Macron et Castaner : « Mon fils a 27 ans, il a toute la vie devant lui. Désormais il n’aura plus jamais une vie normale. Il est mutilé à vie. Parce que ce que vous appelez la démocratie M. Macron, consiste à frapper des gens innocents qui sont là uniquement pour défendre leurs droits ».

« Je ne sais pas ce que je peux craindre. Etre virée de l’Education nationale ? C’est probablement ce que font les gens comme vous » conclut-elle.




Mots-clés

Gilets jaunes   /    Témoignage   /    Rennes   /    Violences policières   /    Répression   /    Politique