×

Répression

Yannick Jadot défend la répression coloniale en Guadeloupe

Depuis la semaine dernière, l’État déploie une intense répression contre les mobilisations en Guadeloupe avec couvre-feu, envoi du RAID et du GIGN et interpellations. Interrogé sur la situation, Yannick Jadot a expliqué trouver « normal que l'État engage des forces pour tenter de rétablir la paix », soutenant ainsi la répression coloniale à l’œuvre.

22 novembre 2021

Facebook Twitter

Depuis la semaine dernière, l’État français tente de réprimer les mobilisations en cours depuis lundi en Guadeloupe. Après que le Préfet de Guadeloupe ait décrété un couvre-feu vendredi dernier entre 18h et 5h du matin, Gérald Darmanin annonçait samedi l’envoi d’agents du RAID et du GIGN. Une répression profondément coloniale qui vise à étouffer les revendications légitimes du mouvement.

Interrogé sur LCI dimanche sur les révoltes et la réponse de l’Etat, Yannick Jadot, candidat écologiste à l’élection présidentielle a expliqué : « Je condamne toutes les violences, et notamment les destructions de magasins, de bâtiments publics, de logements [...] Il est normal que l’État engage des forces pour tenter de rétablir la paix. » Un discours qui défend ouvertement l’offensive répressive de l’Etat français contre les guadeloupéennes et les guadeloupéens mobilisés

En prenant une telle position, Yannick Jadot envoie à nouveau des gages de sa responsabilité vis-à-vis des institutions, dans la lignée de sa condamnation des « black bloc » lors des manifestations contre la Loi sécurité globale, sa participation à la manifestation des syndicats policiers ou de ses déclarations aux universités d’été du MEDEF où le candidat avait défendu le « capitalisme européen » devant un parterre de patrons. Une attitude qui rappelle à quel point EELV, qui cherche parfois à se repeindre en force progressiste, se situe du côté du système en place et de ses institutions les plus réactionnaires.


Facebook Twitter
Rima Hassan convoquée par la police : un nouveau cap dans la criminalisation des soutiens à la Palestine

Rima Hassan convoquée par la police : un nouveau cap dans la criminalisation des soutiens à la Palestine

Anasse Kazib convoqué par la police : « une procédure politique contre des dizaines de soutiens de Gaza »

Anasse Kazib convoqué par la police : « une procédure politique contre des dizaines de soutiens de Gaza »

Contre le délit d'opinion, pour défendre notre droit à soutenir la Palestine : il faut faire front !

Contre le délit d’opinion, pour défendre notre droit à soutenir la Palestine : il faut faire front !

Un an de prison avec sursis pour avoir soutenu la Palestine : exigeons la relaxe pour Jean-Paul Delescaut !

Un an de prison avec sursis pour avoir soutenu la Palestine : exigeons la relaxe pour Jean-Paul Delescaut !

« Plan de stabilité » du gouvernement : la Cour des comptes et le FMI font pression

« Plan de stabilité » du gouvernement : la Cour des comptes et le FMI font pression

Compte épargne temps : les directions syndicales s'entendent avec l'U2P pour aménager la misère

Compte épargne temps : les directions syndicales s’entendent avec l’U2P pour aménager la misère

« C'est le moment de faire front face à la répression » - Anasse Kazib et Elsa Marcel au Media

« C’est le moment de faire front face à la répression » - Anasse Kazib et Elsa Marcel au Media

TIG pour les parents, comparution immédiate : le nouveau projet d'Attal pour mettre au pas la jeunesse

TIG pour les parents, comparution immédiate : le nouveau projet d’Attal pour mettre au pas la jeunesse