^

Notre classe

Nouvelle grosse journée en Iparralde

10.000 à Baiona. Les Basques en grève et en lutte ce 17 décembre !

A nouveau les rues de Bayonne qui résonnent au son des slogans et des chants. Public mais aussi privé en force pour cette troisième de journée de mobilisation qui s’inscrit dans une tendance à la reconductible dans plusieurs secteurs.

mardi 17 décembre 2019

La grève de mardi se prépare depuis plusieurs jours à Bayonne, à la fois avec celles et ceux qui sont en reconductible, mais aussi avec de actions qui sont menées par l’Intersydicale CGT, LAB, FSU et Solidaires comme ce samedi, avec un gros barrage filtrant devant l’Ikea Ametzondo.

En ce moment, mardi, sous un ciel beaucoup plus gris et pluvieux que jeudi dernier, près de 10.000 personnes sont en train de défiler. Une journée record, pour Bayonne. Le rendez-vous était donné à la Gare, et le cortège doit rejoindre l’hôpital après être passé devant la mairie.

Peu d’étudiants, dans le cortège, c’est un fait. Beaucoup de salariés du public, en revanche, avec des cheminots, des enseignants, qui se sont vus, ce matin, en AG Interpro avec l’Intersyndicale, réunie à l’Union Locale CGT de Bayonne.

Mais une belle présence également du privé, avec des grévistes de chez Dassault et de Safran, notamment, preuve que la jonction peut se faire et que la massification de la grève est possible.

Côté Béarn, la manifestation est également extrêmement fournie à Pau, signe que les manifestations du matin, avant même que le cortège parisien ne se mette en branle, montrent que « tout le monde veut le retrait ! » et s’organise pour cela.




Mots-clés

Mouvement des retraites 2019-2020   /    Grève décembre 2019   /    Réforme des retraites   /    Solidaires   /    FSU   /    Euskadi   /    Grève   /    CGT   /    Notre classe