×

mobilisation

"15 ans d’ancienneté, toujours au SMIC" : chez Fiducial Sécurité, la CGT appelle à se mobiliser le 24 mai

La CGT Prévention Sécurité 75 appelle tous les agents de chez Fiducial Sécurité à débrayer sur leur site le mardi 24 mai pour exiger une revalorisation des salaires et des primes. Un rassemblement sera prévu dès 9h30 sur le parvis de la défense, à Paris.

Alexis Taïeb

18 mai 2022

Facebook Twitter

Dans un contexte économique où l’inflation monte en flèche et que les salaires, eux, ne bougent pas, beaucoup de travailleurs sont en difficulté pendant que le patronat s’en met plein les poches. Chez Fiducial Sécurité, une entreprise de sécurité et de gardiennage, les salariés ont décidé de se mobiliser comme chez d’autres entreprises de sécurité, comme Securitas, Lancry, Samsic sécurité, BSL etc.

« Des conditions de travail très difficiles »

« Pendant la crise sanitaire, on a été en première ligne, les agents de sécurité ont travaillé sans protection, des collègues sont tombés malades et certains ont même perdu la vie » raconte Djamel, secrétaire générale CGT Prévention Sécurité 75.

Ainsi, les conditions de travail sont très difficiles pour ces agents qui mettent leur santé en danger pour travailler : « On est amené à travailler pendant 12 heures de suite et souvent on n’a même pas de chaise, on reste debout » continue-t-il, avant d’ajouter : « La direction ne nous respect pas ».

Logiquement, la colère s’accumule chez les salariés : « Entre le mépris et les chantages de la direction, les agents en peuvent plus. De plus, il n’y a zéro lumière sur notre travail, personne ne parle de nous ».

« Avec l’augmentation du prix de la vie, on arrive plus à tenir »

Alors que l’inflation continue d’augmenter et a atteint récemment 4,8% en Avril, pour les salariés, la situation devient insoutenable. « Tout augmente sauf les salaires, on ne vit pas, on survit » explique Djamel.

Pour lui, comme pour beaucoup de ses collègues, le SMIC est bien loin de suffire : « J’ai 15ans d’ancienneté, je suis toujours au SMIC, ce n’est pas normal ». Ainsi, de nombreux salariés envisagent de changer de travail face au mépris de leur direction et au regard des conditions de travail qui ne s’améliorent pas rapporte-t-il.

En ce sens, pour revendiquer une augmentation d’au moins 10% des salaires, ainsi que le respect de leur profession, la CGT Prévention Sécurité 75 appelle le 24 mai prochain à des débrayages de 10h à 12h sur tous les sites, ainsi qu’à un rassemblement dès 9h30 sur le parvis de la défense.


Facebook Twitter
Jeux olympiques, salaires : vers une forte mobilisation des cheminots le 21 mai en Île-de-France

Jeux olympiques, salaires : vers une forte mobilisation des cheminots le 21 mai en Île-de-France

RATP CAP : 95 % des conducteurs de Wissous et du tramway T10 en grève pour les salaires

RATP CAP : 95 % des conducteurs de Wissous et du tramway T10 en grève pour les salaires

Grève à Radio France : quelles suites après la journée réussie du 12 mai ?

Grève à Radio France : quelles suites après la journée réussie du 12 mai ?

Répression : 9 soignants en GAV après s'être mobilisés contre la fermeture des urgences de Carhaix

Répression : 9 soignants en GAV après s’être mobilisés contre la fermeture des urgences de Carhaix

La condamnation de Safran pour homicide involontaire confirmée en appel : une victoire pour les ouvriers

La condamnation de Safran pour homicide involontaire confirmée en appel : une victoire pour les ouvriers

Grève victorieuse : les pompiers de la raffinerie de Grandpuits font plier Total !

Grève victorieuse : les pompiers de la raffinerie de Grandpuits font plier Total !

Lutte pour les salaires à Capgemini : une grève qui envoie un signal à l'ensemble du secteur

Lutte pour les salaires à Capgemini : une grève qui envoie un signal à l’ensemble du secteur

Liquidation judiciaire de MA France : 400 familles au chômage malgré les profits records de Stellantis

Liquidation judiciaire de MA France : 400 familles au chômage malgré les profits records de Stellantis