^

Notre classe

Grève générale

5 décembre. La CGT des Cheminots déposera un préavis de grève reconductible

Ce vendredi, lors de la réunion du Conseil National de la Fédération CGT des Cheminots a acté le dépôt d'un préavis de grève reconductible à partir du 5 décembre, rejoignant les nombreux secteurs y ayant déjà appelé.

vendredi 8 novembre

Le communiqué du Conseil National de la Fédération CGT des Cheminots de ce 8 novembre tranche les discussions ouvertes depuis quelques temps dans le syndicat. La décision a été prise de déposer un préavis de grève reconductible par période de 24h à compter du 05 décembre 2019. La CGT des Cheminots se joint à l’appel d’autres syndicats cheminots, tels que la Fédération SUD Rail et l’UNSA Ferroviaire, et appelle à la reconductible. Ce communiqué arrive à un moment d’effervescence au sein même de la SNCF.

En effet, depuis les droits de retraits massifs fin octobre, les cheminots ont démontré une combativité importante, relevant la tête face à la direction et aux conséquences de l’application des réformes ferroviaires des dernières années. Depuis quelques semaines, la grande tradition de lutte cheminote est à nouveau à l’ordre du jour, avec des méthodes radicales, comme les grèves surprises. Les mobilisations actuelles dans les technicentres l’illustrent bien. Cette radicalité, le gouvernement la sent bien et se démène entre temporisation et attaque médiatique continue contre les cheminots, pour essayer de s’en sortir.

Le communiqué appelle à tenir partout des assemblées générales « pour décider des suites ». C’est sur le terrain que les cheminots devront se saisir de cet appel pour convoquer des assemblées générales des cheminots, syndiqués et non syndiqués, où les grévistes décident des mots d’ordre et des revendications, ainsi que de la reconduction de la grève et des actions. Alors que la question d’un retrait total de la réforme des retraites se discute de plus en plus, ça sera à ces cadres d’auto-organisation de déterminer les revendications à adopter et de mettre en avant le retrait total de la réforme et le refus de toute négociation derrière le dos des grévistes.

C’est un mois de décembre explosif qui s’annonce, de nombreuses sections syndicales se regroupent autour de la modalité de la grève reconductible, la CGT des Cheminots rejoint ainsi Sud Rail et l’UNSA qui y avait déjà appelé, mais aussi l’intersyndicale et les travailleurs de la RATP, à l’origine de la date, les Gilets Jaunes, les raffineurs qui entrent d’ores et déjà en lutte, la CGT service publics, etc.

Crédit photo : Alain Jocard / AFP




Mots-clés

5 décembre   /    Cheminot-e-s   /    Grève   /    CGT   /    Notre classe