×

Grève des éboueurs

A Pizzorno, les éboueurs continuent la grève malgré les menaces de la direction

En grève depuis le 8 mars, les travailleurs de la société privé Pizzorno qui collectent les déchets dans le 15e arrondissement continuent le mouvement. Face aux menaces d'intervention policière et l’embauche d’intérimaires pour casser la grève, ils bloquent le site de Vitry jour et nuit.

Jean-Michel Larhot

15 mars 2023

Facebook Twitter
A Pizzorno, les éboueurs continuent la grève malgré les menaces de la direction

Crédits photo : Révolution Permanente

Depuis le 7 mars, les éboueurs et égoutiers de la Mairie de Paris sont en grève, bloquent plusieurs dépôts et occupent les incinérateurs de Ivry et Issy-les-Moulineaux. Les grévistes du dépôt de Vitry, qui travaillent pour un prestataire privé qui collecte les ordures dans le 15eme arrondissement de la capitale, sont également en grève depuis le 8 mars. En plus du rejet de la réforme des retraites, ils se mobilisent aussi pour des augmentations de salaires.

Face à la grève, la direction de Pizzorno a choisi de faire monter à Paris des employés de la région de Toulon dans le sud de la France afin de remplacer les grévistes, au mépris du droit de grève. En réponse, les grévistes et leurs soutiens bloquent le dépôt en permanence afin d’empêcher la reprise du travail.

En effet, les travailleurs en lutte contre la réforme des retraites demandent aussi des augmentations de salaires, alors que l’entreprise a seulement concédé une hausse dérisoire lors des précédentes négociations à l’automne. Dans un contexte d’inflation généralisée, le patron a donc tout intérêt à briser le mouvement pour éviter la contagion aux autres sites Pizzorno du pays.

Ce mardi, la direction a finalement annoncé par huissier une intervention policière pour lever le blocage et permettre à ses employés missionnés du sud de la France de remplacer les grévistes. Face à cette menace, les grévistes et leur soutien sont présents jour et nuit au site de Vitry, 30 Rue Berthie Albrecht.

Alors que la grève des éboueurs et des travailleurs des centres d’incinération provoque l’entassement de déchets dans la capitale, la grève du collecteur privé Pizzorno complique la tâche des pouvoirs publics, qui compte habituellement sur les prestataires privés pour casser la grève dans les arrondissements gérés par le public, comme à Derichebourg, avant que les menaces de blocage ne les fassent reculer.

Dès lors, cette attaque de la part de la direction fait écho au climat de pression des médias et du gouvernement contre la grève des éboueurs. Face à une grève qui dure, et qui a été reconduite jusqu’à lundi dans le cas des travailleurs de la ville de Paris, le pouvoir chercher en effet à casser la grève, et multiplie les menaces de réquisition.

Pour appuyer les éboueurs, un des secteurs en grève reconductible qui impose un important rapport de force au gouvernement, il faut donc soutenir les différents piquets face aux menaces de réquisition. Ce mercredi, plusieurs rassemblements sont organisés en soutien toute la journée, à Vitry, Ivry-sur-Seine, et Issy-les-Moulineaux.


Facebook Twitter
Grève à la RATP : la colère grandit, quelle perspective pour massifier la mobilisation ?

Grève à la RATP : la colère grandit, quelle perspective pour massifier la mobilisation ?

Fusion de l'audiovisuel public : une grève massive contre le projet de Macron

Fusion de l’audiovisuel public : une grève massive contre le projet de Macron

4 grévistes de Rougier & Plé menacé·es de licenciement suite à leur mobilisation

4 grévistes de Rougier & Plé menacé·es de licenciement suite à leur mobilisation

Débrayages quotidiens, journées fortes : l'AG des Neuhauser vote la grève en soutien à Christian Porta

Débrayages quotidiens, journées fortes : l’AG des Neuhauser vote la grève en soutien à Christian Porta

Toulouse : la menace d'une privatisation sème le chaos dans un centre d'aide sociale à l'enfance

Toulouse : la menace d’une privatisation sème le chaos dans un centre d’aide sociale à l’enfance

Répression à l'usine de Toray : le secrétaire fédéral de la FNIC-CGT menacé de licenciement

Répression à l’usine de Toray : le secrétaire fédéral de la FNIC-CGT menacé de licenciement

« L'impunité patronale doit cesser » : Sophie Binet soutient Christian Porta face à l'acharnement d'InVivo

« L’impunité patronale doit cesser » : Sophie Binet soutient Christian Porta face à l’acharnement d’InVivo

Acharnement : InVivo relance une procédure de licenciement après sa défaite aux Prud'hommes

Acharnement : InVivo relance une procédure de licenciement après sa défaite aux Prud’hommes