^

Politique

Confinement répressif. Plusieurs dizaines de policiers pour réprimer un barbecue à Saint-Denis

Ce dimanche, un dispositif de plusieurs dizaines de policiers a été déployé pour réprimer un barbecue à Saint-Denis. L'expression d'un confinement à deux vitesses : pendant que la haute bourgeoisie organise des soirées privées en toute impunité, la police réprime dans les quartiers populaires !

lundi 5 avril

Crédits photo : AFP

Ce dimanche, un barbecue réunissait plusieurs dizaines de personnes à Saint-Denis, dans le quartier du Franc-Moisin. Plusieurs dizaines de policiers sont alors intervenus et « le matériel a été saisi », le ministère de l’Intérieur ayant décrété fin mars l’interdiction des rassemblements de plus de six personnes en extérieur.

La préfecture a communiqué en dénonçant le « mépris des restrictions sanitaires en vigueur ». Une déclaration bien ironique quand on se rappelle de la grosse soirée organisée au commissariat d’Aubervilliers au mois de janvier, en plein couvre-feu, ou plus récemment du barbecue entre policiers dans les Yvelines qui a viré au cluster. Une vingtaine de policiers s’étaient alors réunis pour un repas et cinq jours plus tard, huit policiers ont été testés positifs et les quinze autres ont été déclarés cas contacts.

D’après un témoignage, ce barbecue n’était d’ailleurs pas un simple repas mais l’occasion de rendre hommage aux défunts du quartier du Franc-Moisin, dans ce département parmi les plus touchés par la crise sanitaire et économique.

Pendant ce temps, les classes dominantes, elles, s’offrent des soirées clandestines et des dîners au caviar et au champagne à parfois 400€ le menu. Le reportage de M6 a ainsi dévoilé des images de dîners regroupant plusieurs dizaines de convives, sans masque, certains se faisant même la bise. Une démonstration de plus d’un deux deux mesures face à la crise sanitaire : les habitants des quartiers populaires subissant la répression pendant que la bourgeoisie organise des dîners mondains clandestins.




Mots-clés

confinement   /    Répression policière   /    Police   /    Saint-Denis   /    Répression   /    Politique