×

Communiqué du Poing Levé

Grève à Keolis Montesson : Le Poing Levé appelle à soutenir la mobilisation !

Depuis 24 jours les conducteurs de bus de Keolis Montesson sont en grève. Une lutte contre la vie chère qui montre la voie pour résister contre une inflation qui touche travailleurs et étudiants, et que Le Poing Levé appelle à soutenir.

Le Poing Levé

5 octobre 2023

Facebook Twitter
Grève à Keolis Montesson : Le Poing Levé appelle à soutenir la mobilisation !

Depuis 24 jours, les conducteurs de bus du dépôt de Keolis Montesson, filiale de la SNCF, sont en grève reconductible. Alors que l’inflation n’en finit pas et que les salaires stagnent, la direction leur a supprimé une prime annuelle. Un acte scandaleux qui a déclenché la colère des grévistes. Ils revendiquent ainsi le paiement de cette prime ainsi que leurs journées de grève, et de meilleurs conditions de travail.

Celles-ci ont été largement dégradées en raison de l’ouverture à la concurrence. Comme dans de nombreuses entreprises du transport, les patrons imposent des cadences toujours plus accélérées et des réductions des temps de repos aux salariés. Parfois, ces derniers sont obligés de conduire pendant 7h30 sans pause, le tout dans des bus en très mauvais état.

Récemment, la direction a fait venir des huissiers sur le piquet de grève afin de menacer les grévistes de faire intervenir la police pour les déloger. Mais malgré les menaces, la fatigue et la pression économique les grévistes tiennent bon. Il faut les soutenir face à une direction qui montre par ces menaces un signe de faiblesse.

Dans la jeunesse, nous avons toutes les raisons de nous tenir à leurs côtés. La précarité étudiante explose, 1 jeune sur 2 saute un repas par jour et ne se chauffera pas cet hiver pour faire des économies, tandis que les problèmes de logement nous touchent particulièrement. Comme les travailleurs, les jeunes se serrent la ceinture, pendant que les grandes entreprises qui voient leurs profits exploser sur notre dos.

D’un autre côté, l’ouverture à la concurrence dans le transport public, qui casse les conditions de travail des salariés, nous impacte car elle détruit le service de transport, dont nous avons besoin tous les jours pour nous rendre en cours ou sur nos lieux de travail. Une situation d’autant plus scandaleuse que cet été historiquement chaud a rappelé l’urgence d’un véritable service de transport public gratuit pour se déplacer de manière moins polluante. Ce sont les patrons comme ceux qui orchestrent la casse des services à Keolis qui doivent être combattus pour faire face au réchauffement de la planète.

Alors que le patronat et le gouvernement sont main dans la main pour faire payer la crise aux travailleurs et à la jeunesse, la grève des conducteurs de Keolis montre que face à ces attaques la seule solution est celle de relever la tête.

C’est pourquoi au Poing Levé nous pensons que les étudiants doivent lutter aux côtés de ces travailleurs en grève, d’autant plus alors que la direction et les huissiers les menacent de répression. C’est en ce sens que nous nous sommes rendus chaque jour sur le piquet pour soutenir les grévistes. Dans nos facultés, nous avons milité leur caisse de grève afin de les soutenir financièrement.

Une victoire des Keolis serait une excellente nouvelle car elle renverrait un signal fort face aux attaques du gouvernement et à l’inflation. C’est pourquoi nous appelons à rejoindre leur piquet de grève et à participer à leur caisse de grève.

Soutien à la grève des Keolis : nous avons des intérêts communs, défendons les ensemble !


Facebook Twitter
Répression chez InVivo : 120 syndicats apportent leur soutien à Christian Porta, délégué CGT

Répression chez InVivo : 120 syndicats apportent leur soutien à Christian Porta, délégué CGT

Forvia, géant de l'automobile, supprime 10 000 postes pour payer ses actionnaires

Forvia, géant de l’automobile, supprime 10 000 postes pour payer ses actionnaires

Toulouse. 3 salariés de GSF-Propreté licenciés après avoir dénoncé du racisme à la Cité de l'espace

Toulouse. 3 salariés de GSF-Propreté licenciés après avoir dénoncé du racisme à la Cité de l’espace

Montpellier. Dans le travail social, une semaine de grève et mobilisation contre le manque de moyens

Montpellier. Dans le travail social, une semaine de grève et mobilisation contre le manque de moyens

Grève des aiguilleurs les 23 et 24 février : les salaires continuent d'attiser la colère cheminote

Grève des aiguilleurs les 23 et 24 février : les salaires continuent d’attiser la colère cheminote

Roissy. Première victoire : une centaine de grévistes sans-papiers obtiennent des autorisations de séjour

Roissy. Première victoire : une centaine de grévistes sans-papiers obtiennent des autorisations de séjour

Vague de faillites d'entreprises en Europe : un record depuis la crise de 2008

Vague de faillites d’entreprises en Europe : un record depuis la crise de 2008

Les médias contre la grève à la SNCF : une campagne au service du patronat

Les médias contre la grève à la SNCF : une campagne au service du patronat