×

Communiqué

Le gouvernement dissout les Soulèvements et arrête des militants écologistes, organisons la riposte !

Darmanin a annoncé la dissolution des Soulèvements de la Terre ce mercredi. Une attaque contre le mouvement écologiste qui s’inscrit dans une offensive répressive du gouvernement contre le mouvement social. Pour organiser la riposte, soyons nombreux aux rassemblements organisés par les Soulèvements de la Terre dans tout le pays !

Révolution Permanente

21 juin 2023

Facebook Twitter
Audio
Le gouvernement dissout les Soulèvements et arrête des militants écologistes, organisons la riposte !

Crédits photo : Soulèvements de la Terre

Le gouvernement a fait un pas de plus en vue de dissoudre le regroupement de collectifs écologistes « Les Soulèvements de la Terre », à travers un décret de dissolution présenté en Conseil des ministres ce mercredi. L’exécutif attaque les Soulèvements pour leur participation à de nombreuses luttes en défense du climat et des écosystèmes, comme la mobilisation à Sainte-Soline ou contre la ligne de TGV Lyon-Turin. Annoncée en mars dernier à la suite de la brutale répression à Sainte-Soline qui a plongé deux personnes dans le coma, Darmanin confirme par cette attaque d’une ampleur inédite sa volonté de criminaliser le mouvement écologiste.

L’annonce de la dissolution des Soulèvements coïncide par ailleurs avec une nouvelle vague d’arrestations de militant-e-s écologistes ce mardi. L’Etat a en effet utilisé des moyens considérables pour perquisitionner et arrêter 18 personnes, avec le déploiement de la BRI, de la police judiciaire et d’un hélicoptère lors de l’intervention. Comme le 5 juin dernier lorsqu’une quinzaine de militant-e-s écologistes ont été interpellé-e-s et placé-e-s en garde-à-vue, le gouvernement utilise les dispositifs anti-terroristes contre le mouvement écologiste. Parmi les militants arrêtés ce mardi figure l’un des porte-parole des Soulèvements, Benoît Feuillu.

7 mois après les propos de Gérald Darmanin qualifiant la lutte pour le climat « d’éco-terrorisme », l’Etat s’en prend à ces militant-e-s parce qu’ils ont participé à une action contre l’entreprise Lafarge en décembre dernier. En traitant en terroristes celles et ceux qui s’engagent pour sauver la planète, l’Etat se place en protecteur d’une entreprise écocide, elle-même condamnée en Justice pour avoir financé Daesh.

Cette attaque est la pointe avancée d’une offensive autoritaire qui frappe l’ensemble du mouvement social ces dernières semaines. Au début du mois de juin déjà, ce sont trois militant-e-s antifascistes italiens venus commémorer le meurtre par des néo-nazis de Clément Méric qui ont été placés en Centre de Rétention Administrative puis libéré-e-s avec une Interdiction Administrative du Territoire. À Bordeaux, ce sont trois étudiant-e-s qui ont été perquisitionné-e-s et ont frôlé la détention provisoire pour s’être mobilisé-e-s sur leur lieu d’étude pendant le mouvement contre la réforme des retraites, tandis que des énergéticiens ont été placés en garde-à-vue suite à des opérations Robin des Bois.

Cette surenchère répressive et autoritaire est la réponse d’un gouvernement fragilisé par un mouvement social d’ampleur qui tente de refermer la séquence de luttes des classes en usant de la matraque pour faire taire tous celles et ceux qui ne veulent plus d’une vie de misère sur une planète qui brûle. Il faut donc faire front pour défendre notre droit de nous mobiliser pour ce que nous pensons nécessaire et juste.

Nous exigeons l’arrêt de la procédure de dissolution des Soulèvements de la Terre, la libération immédiate de tous les interpellé-e-s et l’abandon des poursuites contre tous les acteurs et actrices du mouvement écologiste, social, et antifasciste. Nous appelons donc à rejoindre les rassemblements organisés dans tout le pays ce mercredi 21 juin à l’appel des Soulèvements de la Terre.


Facebook Twitter
Défaire le mythe de la transition énergétique

Défaire le mythe de la transition énergétique

Toulouse. Le 21 avril, tous à la manifestation contre l'A69 et son monde

Toulouse. Le 21 avril, tous à la manifestation contre l’A69 et son monde

Acheter les actions de Total pour sauver la planète ? La nouvelle trouvaille d'EELV pour les européennes

Acheter les actions de Total pour sauver la planète ? La nouvelle trouvaille d’EELV pour les européennes

Sainte-Soline : sept militants condamnés pour leur opposition aux méga-bassines, solidarité !

Sainte-Soline : sept militants condamnés pour leur opposition aux méga-bassines, solidarité !

Action contre Lafarge : l'Etat mobilise à nouveau l'anti-terrorisme pour réprimer le mouvement écolo

Action contre Lafarge : l’Etat mobilise à nouveau l’anti-terrorisme pour réprimer le mouvement écolo

Catastrophe capitaliste. 57 entreprises responsables de 80 % du CO2 émis depuis les accords de Paris

Catastrophe capitaliste. 57 entreprises responsables de 80 % du CO2 émis depuis les accords de Paris

« De l'eau, pas des puces » : à Grenoble, la lutte écologique s'attaque aux industries de la micro-électronique

« De l’eau, pas des puces » : à Grenoble, la lutte écologique s’attaque aux industries de la micro-électronique

Vote de la loi contre les polluants éternels : une « victoire historique », vraiment ?

Vote de la loi contre les polluants éternels : une « victoire historique », vraiment ?