×

Justice pour Nahel

Malgré les interdictions et la répression, des milliers de personnes aux rassemblements pour Nahel

Alors que de nombreux rassemblements ont été interdits dans l’après-midi, des milliers de personnes se sont retrouvées à Marseille, Paris, Metz, Rennes, Nantes, ou encore Bordeaux pour exprimer leur solidarité avec la famille de Nahel et les révoltes. Des rassemblements marqués par la répression policière.

Alexis Taïeb

30 juin 2023

Facebook Twitter
Malgré les interdictions et la répression, des milliers de personnes aux rassemblements pour Nahel

Crédits photo : Revolution Permanente

Depuis le meurtre policier de Nahel, la colère a envahi les quartiers populaires. Des révoltes auxquelles le gouvernement répond par des mesures répressives brutales. Après avoir interpellé plus de 1000 personnes, réprimé la marche blanche en hommage à Nahel, déployé 40.000 policiers, la BRI, le GIGN et le RAID, l’État a annoncé ce vendredi après-midi l’interdiction de nombreux rassemblements de soutien ce vendredi soir, comme à Marseille, Montpellier, Toulouse, Amiens, Lyon, Saint-Etienne ou encore Pau.

Des mesures autoritaires, qui n’ont pas empêché la formation de nombreux rassemblements aux quatre coins du pays, que la police s’est empressée de réprimer et/ou d’interdire sur place. À Paris, où de nombreuses personnes se sont rassemblées place de la Concorde, la police a annoncé l’interdiction du rassemblement, avant de dégainer les boucliers pour commencer à vider la place. Face à la menace de répression, les manifestants chantent le slogan hérité du mouvement Black Lives Matter en 2020 : « pas de justice, pas de paix ! ».

Du côté de Marseille, les manifestants se sont également rassemblés malgré l’arrêté d’interdiction de la préfecture, et la police n’a pas attendu longtemps avant de faire usage de gaz lacrymogènes, à charger et à menacer les manifestants avec des LBD. Le RAID a également été déployé.

À Nantes, la police a repoussé les manifestants du lieu de rendez-vous, tout en signifiant que toute personne restant dans les environs sera sanctionnée par une amende. Malgré les menaces, plusieurs centaines de personnes sont partis en manifestation sauvage dans les rues du centre-ville. Dans l’ouest toujours, à Rennes, des milliers de personnes ont manifesté malgré l’interdiction.

Dans la ville de Lyon, plusieurs centaines de personnes ont impulsé une manifestation sauvage, que la police s’est empressée de réprimer à coup de gaz lacrymogènes. A Montpellier, Strasbourg et Bordeaux également, les manifestants sont partis en manifestation sauvage malgré les interdictions. A Saint-Denis, où le rassemblement a été interdit à la dernière minute par la police, des centaines de personnes se sont rassemblées.

En bref, au quatre coins de la France et malgré la répression, des milliers de personnes sont descendues dans la rue, contre les violences policières et le racisme d’Etat. Une situation qui témoigne du soutien de la population aux révoltes en cours, et reflète a contrario l’absence de réaction à la hauteur des confédérations syndicales. Alors que le gouvernement se prépare à augmenter le niveau de répression et que les prochaines nuits s’annoncent tendues, il est urgent que l’ensemble des organisations politiques et syndicales rejoignent la colère qui anime les révoltes des quartiers populaires.


Facebook Twitter
Les Kanaks votent oui à l'indépendance mais le non l'emporte

Les Kanaks votent oui à l’indépendance mais le non l’emporte


Manifestation de néo-nazis à Paris : et la machine à intimider s'enraya un peu

Manifestation de néo-nazis à Paris : et la machine à intimider s’enraya un peu

Lidl : comment l'entreprise soutient la colonisation en Cisjordanie

Lidl : comment l’entreprise soutient la colonisation en Cisjordanie

France Inter : les salariés en grève contre la mise à pied de Guillaume Meurice ce dimanche

France Inter : les salariés en grève contre la mise à pied de Guillaume Meurice ce dimanche

Etats-Unis, étudiant·e·s interpellés à la Sorbonne... Revoir l'émission Twitch de RP

Etats-Unis, étudiant·e·s interpellés à la Sorbonne... Revoir l’émission Twitch de RP

Répression : un étudiant interpellé à la Sorbonne sous contrôle judiciaire pour son soutien à la Palestine

Répression : un étudiant interpellé à la Sorbonne sous contrôle judiciaire pour son soutien à la Palestine

Montpellier : la police intimide des soutiens de la Palestine et empêche une action de soutien

Montpellier : la police intimide des soutiens de la Palestine et empêche une action de soutien

Un journaliste de Révolution Permanente convoqué par la police anti-terroriste : stop à l'acharnement !

Un journaliste de Révolution Permanente convoqué par la police anti-terroriste : stop à l’acharnement !