^

Monde

Naomi Klein et Avi Lewis en soutien aux travailleurs de Zanon

Naomi Klein et Avi Lewis, journalistes canadiens et figures du mouvement altermondialiste ont envoyé un message de solidarité aux travailleurs de Zanon. Zanon est une usine à Neuquén en Argentine qui est sous occupation ouvrière depuis 15 ans. Aujourd’hui, elle appelle à la solidarité internationale afin de rester ouverte malgré une crise économique et des pressions de la part du gouvernement qui souhaite sa fermeture.

mercredi 14 décembre 2016

Chers sœurs et frères, nous comprenons qu’une fois de plus vous faites face à un moment très décisif. Comme ce fut le cas maintes fois auparavant, vous devez vous joindre à des forces et vous battre pour défendre votre expérimentation de management ouvrier, une réussite que vous avez construite de vos propres mains et qui a apporté énormément d’espoir à tellement de gens autour du monde.

Nous savons que nous arrivons en retard à la soirée, nous suivons les combats de Zanon que depuis 14 ans ! Quand nous sommes arrivés en 2002, la lutte pour le contrôle démocratique datait de plusieurs années déjà. Nous n’oublierons jamais votre accueil chaleureux quand nous nous sommes joints à vous aux barricades, aux assemblées, dans les rues et dans les processus de production. Nous n’oublierons jamais avoir dormi dans le lit le plus confortable du monde : le sol d’une usine sous contrôle ouvrière !

Dans les dernières 14 années, nous avons chuchoté votre nom à travers le monde, au Canada, aux États-Unis, en Europe et même en Afrique. À travers les années, nous avons entendu ce chuchotement faire écho, devenant toujours plus fort, à Chicago, où la nouvelle ère de la coopérative Windows a emmené le contrôle ouvrier au cœur du capitalisme à l’échelle mondiale, ou à Thessalonique, où Vio.Me a répondu à l’austérité brutale par la solidarité, la coopération et la communauté.

La vérité ? C’est que nous avons besoin que vous gagnez. Vous avez inspiré tellement d’entre nous, depuis si longtemps. Nous savons que vous avez la force pour vous battre et gagner une fois de plus. Ne vous en faites pas pour les morts-vivants avec leur idéologie de zombie qui ne font que surgir de leurs tombes avec toujours les mêmes idées : privatiser, corporatiser, consommer. Vous avez survécu à Menem, et vous survivrez à Macri également. Vous établirez un nouveau système basé sur la bienveillance, le partage et la coopération. Avec le soutien des mères de la Plaza de Mayo, des étudiants, des travailleurs indépendants, des chômeurs, des travailleurs de notre pays et du monde entier, nous savons que vous vaincrez.

Alors nous vous disons : merci de retourner travailler, de vous battre à nouveau. En notre nom et au nom de tout le monde, partout !
Les travailleurs de Zanon font face à des difficultés économiques extrêmes et ont récemment lancé un appel de solidarité internationale pour continuer à faire vivre l’usine. S’il vous plaît, faites un don à leur fonds de solidarité en cliquant ci-dessous :

www.endefensadezanon.com




Mots-clés

Zanon   /    Internationalisme   /    Argentine   /    Monde