×

Répression

Plan de surveillance durant les JO : il faudra un QR Code pour circuler à Paris annonce Nuñez

Laurent Nuñez a dévoilé mardi son plan sécuritaire pour quadriller la capitale durant les Jeux olympiques. QRcodes, fouilles, stations de métro et de RER fermées : le préfet déploie un éventail de mesures répressives expérimentées ces dernières années.

Joshua Cohn

29 novembre 2023

Facebook Twitter
Plan de surveillance durant les JO : il faudra un QR Code pour circuler à Paris annonce Nuñez

Crédits photo : Anne Jea

Après l’annonce lundi par Valérie Pécresse de son projet d’augmentation drastique des tarifs des transports parisiens durant les Jeux olympiques, le préfet de police de Paris Laurent Nuñez a annoncé ce mardi dans un entretien paru dans Le Parisien son plan d’encadrement de la circulation dans la capitale pendant l’évènement. Le dispositif présenté résume en quelques mesures l’escalade sécuritaire qu’a connu la France ces dernières années, tout particulièrement depuis 2015.

Ainsi, au-delà du périmètre réservé aux organisateurs, aux athlètes et aux spectateurs à proximité immédiate des espaces de compétition ou du Village des athlètes, la préfecture de police prévoit des zones « de protection » beaucoup plus larges, notamment dans le cœur de Paris, de la Tour Eiffel à la Concorde, mais également à Saint-Denis, Saint-Ouen et L’Île-Saint-Denis, autour du Village des athlètes et du Stade de France. Grâce aux nouvelles prérogatives préfectorales introduites par la loi sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme (SILT) de Macron en 2017, qui avait fait entrer dans le droit commun de nombreuses mesures de l’état d’urgence de François Hollande, l’accès à ces zones sera soumis à une fouille et les stations de métro et de RER s’y trouvant seront fermées.

Pour les véhicules motorisés, une zone d’interdiction de circulation est prévue autour des sites des Jeux. Pour y accéder au titre d’un motif « légitime » (riverains, travailleurs, livreurs) il faudra fournir des justificatifs sur un service en ligne qui devrait ouvrir en mars 2024 et qui délivrera un QRcode à présenter pour circuler dans cette zone. Autour des zones interdites à la circulation, des périmètres plus étendus constitueront des zone d’interdiction de transit. Si aucun QRcode ne sera demandé pour y entrer, les automobilistes et motocyclistes pourront y être contrôlés et devront justifier du motif de leur déplacement (résidence, travail, assistance à un proche, mais aussi accès aux commerces, hôtels, bars ou restaurants). Avec les QRcode et les auto-attestations de déplacement, c’est la grammaire absurde de la répression lors des confinements successifs contre le Covid qui refait surface et, avec elle, le souvenir les amendes et des violences policières qui s’étaient abattues dans les quartiers populaires.

A mesure que s’approche le lancement des Jeux olympiques, le décor de la région parisienne à l’été 2024 ressemble de plus en plus à un véritable enfer pour les classes populaires : étudiants expulsés de leurs logements CROUS, chasse aux sans-abris, coût prohibitif des transports, etc. Il faudra donc aussi composer avec des flics et des militaires à chaque coin de rue qui barreront le passage, fouilleront, contrôleront et réprimeront.

Macron prévoit de faire des Jeux olympiques une vitrine pour redorer son image à l’international. Mais si ces Jeux sont la vitrine de quelque chose, c’est de la politique austéritaire et sécuritaire de son gouvernement. Loin des projecteurs des stades, Macron continue de renforcer ses appareils de répression et de faire payer la crise et la débauche de moyens de ce grand évènement aux classes populaires.


Facebook Twitter
Campagne raciste : l'imam Mahjoubi menotté devant ses enfants et envoyé en centre de rétention

Campagne raciste : l’imam Mahjoubi menotté devant ses enfants et envoyé en centre de rétention

Appel à « dégager » Urgence Palestine : un texte policier contre les soutiens de la Palestine

Appel à « dégager » Urgence Palestine : un texte policier contre les soutiens de la Palestine


Avant de salir Manouchian, Le Pen déjeunait avec l'AfD qui appelle à la « remigration »

Avant de salir Manouchian, Le Pen déjeunait avec l’AfD qui appelle à la « remigration »

Marseille. La mairie vote la suspension des aides à l'UNRWA et acte son soutien au génocide

Marseille. La mairie vote la suspension des aides à l’UNRWA et acte son soutien au génocide

Réforme du logement social : une nouvelle offensive anti-pauvres

Réforme du logement social : une nouvelle offensive anti-pauvres

Près de 700 millions d'euros retirés à l'Education : en plus du tri social, l'austérité

Près de 700 millions d’euros retirés à l’Education : en plus du tri social, l’austérité

Non au jumelage de Bordeaux avec Ashdod, ville israélienne qui bloque l'aide humanitaire vers Gaza !

Non au jumelage de Bordeaux avec Ashdod, ville israélienne qui bloque l’aide humanitaire vers Gaza !

10 milliards d'euros de coupes budgétaires : Le Maire saigne l'écologie, le travail et l'éducation

10 milliards d’euros de coupes budgétaires : Le Maire saigne l’écologie, le travail et l’éducation