×

Transports

RATP. La direction propose 0,9% d’augmentation, la CGT appelle à la grève le 8 février !

Alors que l'inflation a été de 4,9 % sur l'année 2023, la RATP propose d’augmenter les salaires de ses agents de… 0,9% ! En réponse, la CGT RATP MRF et bus-tram a lancé un appel à la grève le 8 février à la maintenance, au bus et au tramway. L’ensemble des organisations syndicales doivent s’y joindre !

Correspondant-e

29 janvier

Facebook Twitter
RATP. La direction propose 0,9% d'augmentation, la CGT appelle à la grève le 8 février !

Crédits photo : Semvatac

Lundi 22 janvier, la direction de la RATP a reçu les organisations syndicales dans le cadre des Négociations Annuelles Obligatoires (NAO) pour leur faire une proposition : 0,9% d’augmentation de salaire, soit à peine 20 euros bruts mensuels pour un agent payé 2.000 euros par mois. Autant dire des miettes, alors qu’en 2023 l’inflation sur les produits alimentaires s’élevait à 11,9%.

Pourtant, la RATP s’apprête à faire des profits record en 2024, notamment avec les Jeux Olympiques. L’entreprise prévoit ainsi d’embaucher 5.300 personnes pour assurer la hausse de trafic lié à l’afflux de touristes en région parisienne, tandis que IDF Mobilités a annoncé une augmentation du tarif des titres de transports : pendant les JO, le ticket de métro passera à 4 euros et le ticket de RER à 6 euros, tandis que le prix du pass pour une semaine s’élèvera à 70 euros !

Et pour cause, il faut bien payer le salaire du patron de la RATP, Jean Castex, qui ne touche pas moins de 450.000 euros par an… Pendant ce temps, tous les agents de la RATP, n’auront, eux, qu’à se serrer la ceinture, encaisser les pertes de salaire dues à l’inflation, tout en étant en première ligne pour assurer la qualité du service pour les usagers.

Face à cela, la CGT RATP appelle à la grève le 8 février pour « de véritables augmentations de salaires ». Impulsé par les agents de maintenance du réseau ferré (MRF) qui s’étaient déjà mobilisés l’hiver dernier, l’appel a été étendu au bus et au tramway. Pour l’instant, les autres syndicats, FO et l’UNSA, dénoncent une mesure « affligeante » et « le foutage de gueule de la direction » dans leurs tracts respectifs sur les NAO, mais sont restés silencieux concernant l’appel à la grève.

A l’approche d’une prochaine réunion avec la direction le 6 février prochain, l’ensemble des organisations syndicales devraient pourtant se joindre à cet appel à la grève et l’étendre au Métro et au RER. Si une seule journée de grève, qui arrive tardivement, ne suffira sûrement pas à faire plier la direction, ce serait quand même l’occasion de faire passer le message que les salariés ne se laisseront pas faire et de commencer à s’organiser à la base pour construire une riposte d’ampleur.

Alors que les travailleurs et les travailleuses souffrent partout de l’inflation, des bas salaires et de la précarité, les « efforts » demandés aux salariés pendant la période des Jeux Olympiques engendrent du mécontentement dans différents secteurs : à la RATP, mais aussi du côté des technicentres à la SNCF ou encore dans les hôpitaux de Paris. Le gouvernement craint ainsi des mouvements sociaux et une agrégation des colères : une occasion à saisir pour lutter dans les entreprises autour d’un programme offensif qui défende des augmentations de 400 euros pour tous, l’indexation des salaires sur l’inflation, mais aussi la gratuité des transports en commun et la fin des attaques racistes et autoritaires de Macron, Attal et Darmanin.


Facebook Twitter
Roissy. Première victoire : une centaine de grévistes sans-papiers obtiennent des autorisations de séjour

Roissy. Première victoire : une centaine de grévistes sans-papiers obtiennent des autorisations de séjour

Poursuite de la grève à Neuhauser : « 200 000€ de frais d'huissiers mais pas d'augmentation ! »

Poursuite de la grève à Neuhauser : « 200 000€ de frais d’huissiers mais pas d’augmentation ! »

Grève des aiguilleurs les 23 et 24 février : les salaires continuent d'attiser la colère cheminote

Grève des aiguilleurs les 23 et 24 février : les salaires continuent d’attiser la colère cheminote

Répression chez InVivo : 120 syndicats apportent leur soutien à Christian Porta, délégué CGT

Répression chez InVivo : 120 syndicats apportent leur soutien à Christian Porta, délégué CGT

Attal soigne la FNSEA et réprime les agriculteurs qui dénoncent Lactalis

Attal soigne la FNSEA et réprime les agriculteurs qui dénoncent Lactalis

Montpellier. Dans le travail social, une semaine de grève et mobilisation contre le manque de moyens

Montpellier. Dans le travail social, une semaine de grève et mobilisation contre le manque de moyens

Toulouse. 3 salariés de GSF-Propreté licenciés après avoir dénoncé du racisme à la Cité de l'espace

Toulouse. 3 salariés de GSF-Propreté licenciés après avoir dénoncé du racisme à la Cité de l’espace

Vague de faillites d'entreprises en Europe : un record depuis la crise de 2008

Vague de faillites d’entreprises en Europe : un record depuis la crise de 2008