^

Politique

Violences policières

Paris : la police disperse et réprime des gens qui dansaient à coups de taser

Sur Facebook, une vidéo relayée par Cerveaux Non Disponibles montre des policiers menaçant un groupe de personnes en train de danser de verbalisation, allant même jusqu'à sortir et utiliser un taser pour les disperser. Un cas de violences policières de plus qui s'inscrit dans la gestion répressive de la crise par le gouvernement.

mercredi 29 décembre 2021

Dans une vidéo relayée par Cerveaux Non Disponibles le 26 décembre, on peut voir des personnes se réunir pour passer un moment festif. Alors que ces dernières dansaient, la police est intervenue pour mettre un terme à ce rassemblement. Les verbalisations s’enchainent et très vite, la situation dégénère. Un des policiers sort un taser et en fait usage sur plusieurs personnes. « On est des citoyens de seconde zone », s’indigne une femme présente lors de l’événement.

Cette répression s’inscrit parfaitement dans la gestion répressive de la crise sanitaire par le gouvernement qui consiste à culpabiliser les individus et leur faire porter le poids de la crise tout en réprimant quotidiennement. Rien que la première semaine du premier confinement, cinq personnes mouraient ainsi entre les mains de la police., et douze personnes au total pendant tout le confinement. En avril dernier, plusieurs dizaines de policiers étaient dépêchées pour réprimer un barbecue à Saint-Denis. Dans le même temps, Pierre-Jean Chalençon organisait des dîners clandestins sans être inquiété, montrant bien le deux poids deux mesures face à la crise sanitaire.



Mots-clés

Covid-19   /    Répression policière   /    Police   /    Violences policières   /    Répression   /    Politique