×

Répression

Grève des éboueurs : la police gaze et réprime le piquet du dépôt de Pizzorno à la demande de Darmanin

Le dépôt de Pizzorno qui collecte les déchets du 15ème arrondissement est bloqué depuis la semaine dernière par les éboueurs. Ce matin, la police est intervenue pour expulser le blocage, réprimant les grévistes et leurs soutiens.

Nathan Deas

16 mars 2023

Facebook Twitter
Grève des éboueurs : la police gaze et réprime le piquet du dépôt de Pizzorno à la demande de Darmanin

Crédits photo : Révolution Permanente

Après une nouvelle journée de mobilisation massive contre la réforme des retraites, le soir du 15 mars, Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, avait confirmé au Sénat sa volonté de réquisitionner des moyens pour mettre un coup d’arrêt au mouvement de grève reconductible en cours chez les éboueurs et les égoutiers. Dans le même temps, l’entreprise privé Pizzorno a demandé une intervention policière, sous prétexte que les grévistes entraveraient la liberté de travailler. En réalité, les éboueurs bloquent l’arrivée d’intérimaires missionnés spécialement de Toulon pour casser la grève.

Ce jeudi matin, la police n’a pas tardé à intervenir, à partir de 10h, pour venir évacuer les lieux et débloquer le dépôt de Pizzorno, à Vitry, à grand renfort de gaz lacrymogène et de matraque.

Sur les images tournées par Révolution Permanente on peut voir des dizaines de CRS violenter et gazer les grévistes et soutiens présents sur place.

Au moins un délégué syndical CGT aurait été interpellé avant d’être relâché. Les grévistes et leurs soutiens sont toujours sur place après l’offensive répressive.

Sur place, Christophe, éboueur explique : « la direction et Macron nous ont envoyé les matraqueurs, ils ont gazé pour récupérer des camions. La police casse des ouvriers mais on va continuer. »

La répression des éboueurs est toujours en cours et a permis de faire sortir des camions bloqués depuis plusieurs jours. Une offensive scandaleuse contre le droit de grève contre laquelle il convient de répondre avec fermeté : l’intersyndicale doit dénoncer cette offensive et riposter, en commençant par appeler à être massivement présents cette après-midi. Dès 14h une manifestation des étudiants est appelée au départ de Place de la Sorbonne pour rejoindre l’Assemblée nationale.

Canal Telegram : @revolution_permanente

Facebook Twitter

Nathan Deas

@rp_deas

Roissy. Première victoire : une centaine de grévistes sans-papiers obtiennent des autorisations de séjour

Roissy. Première victoire : une centaine de grévistes sans-papiers obtiennent des autorisations de séjour

Poursuite de la grève à Neuhauser : « 200 000€ de frais d'huissiers mais pas d'augmentation ! »

Poursuite de la grève à Neuhauser : « 200 000€ de frais d’huissiers mais pas d’augmentation ! »

Répression chez InVivo : 120 syndicats apportent leur soutien à Christian Porta, délégué CGT

Répression chez InVivo : 120 syndicats apportent leur soutien à Christian Porta, délégué CGT

Grève des aiguilleurs les 23 et 24 février : les salaires continuent d'attiser la colère cheminote

Grève des aiguilleurs les 23 et 24 février : les salaires continuent d’attiser la colère cheminote

Montpellier. Dans le travail social, une semaine de grève et mobilisation contre le manque de moyens

Montpellier. Dans le travail social, une semaine de grève et mobilisation contre le manque de moyens

Toulouse. 3 salariés de GSF-Propreté licenciés après avoir dénoncé du racisme à la Cité de l'espace

Toulouse. 3 salariés de GSF-Propreté licenciés après avoir dénoncé du racisme à la Cité de l’espace

Vague de faillites d'entreprises en Europe : un record depuis la crise de 2008

Vague de faillites d’entreprises en Europe : un record depuis la crise de 2008

Forvia, géant de l'automobile, supprime 10 000 postes pour payer ses actionnaires

Forvia, géant de l’automobile, supprime 10 000 postes pour payer ses actionnaires