^

Politique

5 Décembre !

Peur du 5 décembre : le Préfet interdit l’accès aux Champs pour les Gilets jaunes ce jeudi

A la veille de la première journée de mobilisation contre la réforme des retraites, la tension du côté du gouvernement est palpable. Conscient que le 5 décembre n'est pas une date comme les autres la Préfecture a ainsi pris un arrêté pour interdire l'accès aux Champs aux personnes "se revendiquant du mouvement des Gilets jaunes". Un arrêté qui avait déjà été pris lors de certains Actes, mais jamais un jour de semaine et de grève générale !

mercredi 4 décembre

Crédit photo : Christophe ARCHAMBAULT [AFP]

"Le préfet de Police prend un arrêté interdisant jeudi 5 décembre tout rassemblement de personnes se revendiquant des "gilets jaunes" avenue des Champs-Elysées dans un périmètre comprenant la présidence de la République et le ministère de l’Intérieur, et dans les secteurs de l’Assemblée nationale, de l’Hôtel Matignon et de la Cathédrale Notre-Dame de Paris." déclare la Préfecture de Police dans un communiqué publié ce matin sur Twitter.

Une mesure habituelle pour les samedis depuis plusieurs mois mais qui est prise pour la première fois ... un jeudi ! Et pour cause le 5 décembre n’est pas une date de mobilisation comme les autres. Si seront présents et en grève d’importants secteurs du mouvement ouvrier, SNCF et RATP en tête, de nombreux autres devraient rejoindre la journée à commencer par les Gilets jaunes mais aussi les militants écolos, les lycéens où la jeunesse féministe.

De quoi faire craindre à la Préfecture une mobilisation qui fusionnerait la force du mouvement ouvrier avec la radicalité des Gilets jaunes. Une crainte qui explique l’arrêté qui symbolise bien la spécificité de la date de demain, irréductible aux mouvements connus ces dernières décennies, même les plus importants comme 1995.




Mots-clés

5 décembre   /    répression syndicale   /    Gilets jaunes   /    mouvement étudiant   /    mouvement ouvrier   /    Répression   /    Politique