×

Mouvement ouvrier

Sophie Binet apporte son soutien à Ruth Elkrief : une capitulation face à une campagne réactionnaire

Au micro de France Info ce mardi, la secrétaire générale de la CGT a apporté son soutien à Ruth Elkrief et condamné, comme le SNJ-CGT, le tweet de Mélenchon. Une position par laquelle le syndicat de journalistes et la confédération joignent leur voix à une campagne réactionnaire.

Joshua Cohn

6 décembre 2023

Facebook Twitter
Audio
Sophie Binet apporte son soutien à Ruth Elkrief : une capitulation face à une campagne réactionnaire

Crédit photo : capture d’écran Franceinfo

Ces derniers jours, Jean-Luc Mélenchon fait l’objet d’une campagne réactionnaire après un tweet dénonçant les questions très orientées de l’éditocrate Ruth Elkrief. Placement symbolique de la journaliste sous protection policière par Darmanin, attaques du gouvernement et de la droite, et insultes de Gérard Larcher ce mercredi matin, demandant à Jean-Luc Mélenchon de « fermer sa gueule », les coups pleuvent contre la figure de la gauche institutionnelle dans le cadre d’une véritable campagne d’intimidation.

Dans ce contexte, interrogée par France Info sur la polémique ce mardi, Sophie Binet a choisi d’apporter sa pierre à l’édifice des attaques. Elle a notamment rappelé que « le syndicat des journalistes de la CGT (SNJ-CGT) a condamné ce tweet » avant de surenchérir à l’évocation du placement, très politique, de la journaliste de LCI sous protection policière : « Je suis très choquée de ce qui lui arrive, très solidaire. Et c’est pour ça que le syndicat des journalistes de la CGT a tout de suite réagi pour condamner et pour la défendre. »

En réalité, ce n’est que ce mercredi matin que le SNJ-CGT (syndicat national des journalistes CGT) a fini par publier sur X une condamnation de la prise de position de Mélenchon : « À chaque fois que Jean-Luc Mélenchon s’en est pris aux journalistes nous l’avons condamné. Traiter une éditorialiste de manipulatrice ou de raciste n’est pas acceptable. Peu importe si l’on partage ou pas l’opinion de Ruth Elkrief, elle ne mérite pas ces accusations et on la soutient. » Une double-prise de position, fédérale et confédérale, très problématique en pleine campagne d’instrumentalisation d’un tweet.

A l’heure où la classe politique et les médias font feu de tout bois pour criminaliser le soutien à la Palestine, de la France Insoumise à Révolution Permanente en passant par le NPA, attaqués en justice ou menacés de procès, mais également syndicale, à l’image de l’interpellation chez lui du secrétaire de l’UD CGT 59 pour son soutien à la Palestine, ces expressions apportent de l’eau au moulin d’une offensive entièrement réactionnaire. Un aveuglement qui conduit à se placer en soutien à une des éditorialistes bourgeoise et anti-ouvrière les plus visibles à la télévision française, qui a pu longuement répondre à la critique qui lui était adressée, à la fois sur LCI et dans un éditorial publié dans Le Point.

Plutôt que plier face à de telles attaques, les organisations du mouvement ouvrier doivent au contraire prendre leurs responsabilités face à la répression qui se durcit dans le pays, s’attaquant de façon de plus en plus systématique au droit de manifester, de se réunir mais aussi d’exprimer une parole contestataire. A l’heure d’une offensive sur de nombreux fronts, de la loi immigration à la répression du soutien à la Palestine, en passant par les nouvelles offensives anti-sociales du gouvernement ou les attaques de l’extrême-droite, il est inacceptable de céder aux indignations très orientées du gouvernement et de la droite. L’urgence devrait plutôt être de dénoncer ces offensives en série, mais aussi de construire une riposte dans la rue, en toute indépendance du régime.


Facebook Twitter
Campagne raciste : l'imam Mahjoubi menotté devant ses enfants et envoyé en centre de rétention

Campagne raciste : l’imam Mahjoubi menotté devant ses enfants et envoyé en centre de rétention

Appel à « dégager » Urgence Palestine : un texte policier contre les soutiens de la Palestine

Appel à « dégager » Urgence Palestine : un texte policier contre les soutiens de la Palestine


Marseille. La mairie vote la suspension des aides à l'UNRWA et acte son soutien au génocide

Marseille. La mairie vote la suspension des aides à l’UNRWA et acte son soutien au génocide

Avant de salir Manouchian, Le Pen déjeunait avec l'AfD qui appelle à la « remigration »

Avant de salir Manouchian, Le Pen déjeunait avec l’AfD qui appelle à la « remigration »

Réforme du logement social : une nouvelle offensive anti-pauvres

Réforme du logement social : une nouvelle offensive anti-pauvres

Près de 700 millions d'euros retirés à l'Education : en plus du tri social, l'austérité

Près de 700 millions d’euros retirés à l’Education : en plus du tri social, l’austérité

Non au jumelage de Bordeaux avec Ashdod, ville israélienne qui bloque l'aide humanitaire vers Gaza !

Non au jumelage de Bordeaux avec Ashdod, ville israélienne qui bloque l’aide humanitaire vers Gaza !

10 milliards d'euros de coupes budgétaires : Le Maire saigne l'écologie, le travail et l'éducation

10 milliards d’euros de coupes budgétaires : Le Maire saigne l’écologie, le travail et l’éducation